Carnet sensoriel de patrimoine immatériel dans le cadre d’une mobilité internationale et du FLE

La réalisation d’un carnet numérique de saveurs et de gastronomie est un projet pédagogique mené par les Relations Internationales de l’ESPE d’Aquitaine à destination des étudiants ou enseignants stagiaires en mobilité internationale et pour l’enseignement du FLE, Français langue étrangère. Il s’intitule “Mon carnet de saveurs à Bordeaux : un voyage sensoriel à mon goût”.

Il s’agit de croiser le patrimoine culturel immatériel de Bordeaux avec le tourisme expérientiel et sensible des étudiants en mobilité internationale ou en ERAMUS + durant 4 à 6 mois dans notre ville classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce type de tourisme est de plus en plus valorisé dans notre région Nouvelle Aquitaine, renommée pour sa gastronomie. Comme le témoignage de l’expérience vécue est au coeur du carnet de voyage, ces productions numériques pourraient être communiquées à l’Office de tourisme. De plus, ouvrir sur la culture française est un objectif d’apprentissage lié au FLE, plus précisément ce carnet de patrimoine aborde un aspect de notre culture lié à notre région de vignobles, celui de la gastronomie. Puisque la découverte d’une culture et du patrimoine est au coeur du carnet de voyage, une ballade à la découverte de notre ville, sous l’angle du goût, incite la curiosité de nos stagiaires accueillis à l’ESPE, qui sont souvent en quête du “typique” et du caractère français du patrimoine.

Le genre “carnet de voyage” est lié à la découverte par les sens (vue, odorat, goût, toucher, ouïe) et à l’expression personnelle créative qui peut être artistique ou journalistique. Le témoignage et la narration sensorielle sont les caractéristiques du carnet de voyage. La réalisation numérique cible surtout la vue et le goût à travers une ballade sensorielle dans la ville de Bordeaux et prend la forme d’un webdocumentaire ou d’un guide touristique – album numérique : l’interactivité et les liens web sont privilégiés. C’est un outil pédagogique pour l’enseignement du FLE, notamment dans le cadre d’une mobilité. Aussi, l’expression personnelle des textes rédigés porte t-elle sur le vocabulaire des cinq sens et des sensations (deux fiches de vocabulaire mises en ligne) et sur l’art de la dégustation du vin avec l’évocation du goût et des saveurs. L’atelier numérique fait le lien avec les cours en Français afin de motiver l’écriture à partir d’une palette de formes littéraires (poème, recette, article, analyse…). La conclusion nécessite une réflexion interculturelle autour de la gastronomie comme référent culturel entre chez soi et ici mais il s’agit d’ouvrir sur des aspects plus généraux de comparaisons et de différences entre deux cultures. Chaque stagiaire explique ce qui a été enrichissant lors de sa mobilité internationale et ce qu’il retient comme types d’apprentissage dans cette expérience de mobilité. C’est la clef d’un carnet de voyage interculturel réussi !

Nous commençons d’un point de départ, le pays natal à travers l’évocation d’une recette locale puis, évoquons l’arrivée à Bordeaux avec la découverte du marché des Capucins. Tous les sens sont en éveil et le vocabulaire approprié est assimilé. Ensuite, chaque étudiant détermine un itinéraire à la recherche des lieux ou produits préférés dans la ville. Ce dernier est ponctué de plusieurs étapes dans les lieux de restauration, les marchés, les commerçants, les boutiques de spécialités régionales ou des épiceries fines… en découvrant une spécialité bordelaise dont la recette est à rédiger. Chacun peut évoquer l’art du goût, la convivialité autour d’un plat partagé entre amis, la réalisation d’une spécialité locale (vidéo), des citations littéraires, des dictons autour de la table, des poèmes personnels sur les sens (couleur, parfum, goût). En quelques pages, il s’agit de raconter son itinéraire gastronomique (culinaire) dans la ville de Bordeaux avec des haltes au fil d’une ballade gustative qui s’achève par une dégustation à la Cité du vin (voir son atelier “Au marché du monde” qui est un type carnet de voyage sensoriel). Parmi les haltes proposées, les pâtisseries et les boulangeries sont incontournables dans la gastronomie française : choix parmi 150 pâtisseries et tant de pains différents. Cette expérience sensorielle de souvenirs personnels liés au goût et aux saveurs de notre région Nouvelle Aquitaine fait l’objet d’écrits de styles variés et de créations d’images diverses (photos, croquis, vidéos…). L’itinéraire interactif est retranscrit à partir d’un plan de la ville de Bordeaux commenté par les hyperliens pour chaque étape ou halte gustative.

“Je vous propose une promenade sensorielle et gustative à travers la ville de Bordeaux afin de vous faire découvrir mes endroits de gastronomie préférés. Cette ballade parle aux cinq sens (vue, odorat, ouïe, toucher, goût) et évoque mes impressions sensorielles et poétiques au fil de mes découvertes du patrimoine gastronomique aquitain (Nouvelle Aquitaine)” (P. Argod, extrait de la trame narrative).

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (ESPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2018 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts

Carnet de voyage sensoriel et interculturel dans le cadre d’une mobilité internationale ou du FLE

Le projet pédagogique des Relations Internationales à l’ESPE d’Aquitaine, Université de Bordeaux : réaliser un carnet numérique de voyage ou de patrimoine dans Bordeaux ou en Nouvelle Aquitaine afin de favoriser les apprentissages linguistiques et culturels.

Dans le cadre de leur mobilité internationale ou en ERASMUS +, chaque étudiant stagiaire accueilli à l’ESPE d’Aquitaine (Maurice Niwese, Responsable RI) réalise depuis deux ans un carnet de voyage numérique intitulé “Mon carnet de voyage à Bordeaux ou en Nouvelle Aquitaine“. Nous proposons à l’ensemble de la promotion de réaliser une promenade patrimoniale à travers la ville de Bordeaux afin qu’ils puissent nous faire découvrir leurs endroits préférés. Le voyage commence dans le pays d’origine afin de mieux appréhender le changement de repères culturels et de pouvoir comparer sa ville natale ou de résidence estudiantine à l’originalité de la ville de Bordeaux. L’architecture du 18e siècle est souvent une découverte et une envie d’en savoir plus sur l’histoire de Bordeaux et sur certains quartiers préservés classés UNESCO (façade des quais) ou rénovés (Mériadeck) à travers la lecture d’articles de presse en cours de Français ou de FLE, repérés sur la base MAURIAC. La description architecturale d’un monument comme le Grand Théâtre y est aussi abordée : écrire et s’exprimer de façon personnelle et originale ! Tous les genres littéraires sont abordés et le choix est adapté à la découverte géographique. Quelques oeuvres littéraires ont été étudiées à partir d’extraits qui ouvrent sur l’écriture viatique : Le journal de voyage de Stendhal et le voyage aux Pyrénées de Victor Hugo

            La promenade dans la ville que je leur suggère, à titre personnel, commence par la Place de la Bourse et s’achève à la Cathédrale St André en faisant un détour par le Vieux Bordeaux, mais chacun sera libre de changer d’itinéraire : s’exprimer librement et témoigner de son expérience personnelle en est la finalité. Mon regard est surtout patrimonial et architectural, aussi j’évoque surtout le terme de “carnet de patrimoine” régional. Le voyage peut donc s’achever dans son lieu préféré en Nouvelle Aquitaine puisque j’incite à l’ouverture culturelle, au voyage et à la curiosité. Comme tout carnet de voyage, il s’agit de retracer le périple ou la pérégrination du départ à l’arrivée, en référence à “l’album amicorum” des étudiants germaniques du 16e – 17e siècles, en quelque sorte les premiers “carnets ERASMUS”. En effet, chacun consigne en dernière page des dédicaces comme signes d’amitié ou des anecdotes partagées dans la promotion : donc surtout tisser des liens interculturels ! Chaque ballade personnelle parle aux cinq sens (vue, odorat, ouie, toucher, goût) et évoque les impressions sensorielles et poétiques au fil des découvertes du patrimoine aquitain. Envisager l’interview d’un Bordelais ou d’un Aquitain donne plus d’authenticité à la narration et nécessite la rencontre de l’Autre. De plus, toute réflexion sur l’apport interculturel du séjour en France est fortement valorisée : favoriser l’immersion et la réflexivité ! A travers ce carnet, chacun souhaite garder en mémoire ses découvertes mais aussi témoigner de sa mobilité internationale sur Bordeaux : un médium utile pour communiquer et partager avec sa famille et ses ami(e)s au retour. Cette production médiatique associe textes personnels et images (photos, croquis, aquarelles) et rend compte de l’itinéraire suivi et géolocalisé sur un plan de la ville ou de la région. Le design visuel privilégié est celui du carnet de voyage : notes de voyages, journal daté, preuves du voyage, collecte d’indices, approche sensorielle….En TD atelier numérique, j’ai insisté sur les deux démarches créatives indispensables à la réalisation du carnet de voyage :

  1. Observer, ressentir, collecter et décrire
  2. Raconter en une image : composition spatiale

A travers un florilège de carnets de voyage ou carnets de patrimoine, chacun apporte son regard sur le patrimoine régional et le présente à ses collègues lors d’un oral final d’échanges de pratiques : Carnet d’une promenade à travers le village de Saint-Emilion et sa viticulture, Mon carnet de voyage au Cap Ferret,  Mon carnet de voyage à Pessac: du Château Pape Clément à Cité Frugès, Mon carnet de voyage dans la Nouvelle Aquitaine : autour de la dune du Pilat, Mon carnet de voyage à Lormont : du Parc de l’Ermitage Sainte-Catherine à la Ferme des Iris, Mon carnet de patrimoine dans le vieux Bordeaux, Mon carnet de patrimoine 18e siècle, Mon carnet de vignobles bordelais….

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (ESPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2018 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts

PPN Projet pédagogique numérique “Carnet de voyage en Europe”

Le dispositif d’enseignement PPN – Projet pédagogique numérique mis en oeuvre  dans le cadre de la formation des enseignants du Master 2 MEEF à l’ESPE d’Aquitaine, a permis de proposer le thème “Carnet de voyage en Europe” afin de sensibiliser à la pédagogie de projet (pluridisciplinaire pour PE et disciplinaire pour PLP – PLC) et aux nouveaux usages du numérique en classe. L’objectif est de monter un projet pluridisciplinaire “Carnet de voyage” en classe adapté aux apprentissages visés dans chaque programme d’enseignement puis de mettre en pratique les séquences pédagogiques créées qui utilisent les outils TICE les plus pertinents pour le projet ou la production numérique de la classe. L’outil pédagogique du carnet de voyage a été distingué en 2011 du Label européen des langues (ERASMUS +) en vue de l’apprentissage des langues et de l’interculturel.

En faisant le choix entre trois types de “carnets d’apprentissage” ou de “carnets de voyage” comme outils pédagogiques à partir d’un voyage, qu’il soit réel, virtuel ou imaginaire, il s’agit de cibler les compétences visées dans chaque discipline, de planifier les activités qui amèneront à la production finale du carnet de voyage de la classe. La plupart des enseignants stagiaires ont multiplié les types de productions : deux ou parfois trois types de carnets (une création artistique, une production numérique, un blog pédagogique ou journal de bord du projet). Dans la démarche de projet, les élèves ont réalisé soit un carnet individuel, soit une page en binôme qui a permis ensuite la réalisation du carnet collectif de la classe, d’autres ont valorisé un carnet de voyage en  interaction avec d’autres classes ou correspondants scolaires (E-Twinning ou  les stagiaires ERASMUS à l’ESPE). La démarche de pédagogie de projet est en effet tout à fait adaptée aux trois temps des apprentissages qui correspondent aux trois temps de la production du carnet de voyage :

  • avant le voyage ou le carnet de voyage rêvé des représentations,
  • pendant le voyage ou le carnet de voyage vécu de la confrontation au réel,
  • après le voyage ou le carnet de voyage recréé ou filtré par la mémoire et par la vérification du témoignage et des informations collectées.

L’ouverture sur l’extérieur via des classes enquêtes, des reportages, des sorties scolaires ou des voyages linguistiques (PLC d’Allemand), la diversité des outils TICE utilisés et surtout la pluridisciplinarité m’ont enchantée. Ce dispositif de pédagogie de projet a été ultra motivant pour nos stagiaires PE (multiplication des productions et des séances au semestre 4 ) afin d’aboutir à un projet très pluridisciplinaire (arts, géographie, français, langues, aspects interculturels ou sociaux…) permettant de tisser le lien entre les disciplines, donner du sens aux apprentissages visés disciplinaires et transversaux et construire le séquençage et l’articulation des apprentissages. Il a été primordial de favoriser l’activité de l’élève en décentrant – recentrant les acquis, de problématiser les activités des élèves (“situation – problème”), de travailler en équipe avec son binôme PE, d’utiliser la diversité des outils numériques au fil des séances.  Afin de motiver sa classe vers un but commun, l’enseignant a valorisé les traces ou écrits intermédiaires à produire et a impliqué chaque élève dans la tache à accomplir en favorisant la différenciation et l’évaluation formative et formatrice.

Le 30 juin 2017, pour sa troisième édition, le PI-Lab Forum  a donné la parole aux étudiants, stagiaires, enseignants, chercheurs, partenaires de l’ESPE pour présenter leurs projets autour du numérique en éducation.

Mon intervention a porté sur “PPN Carnet de voyage en Europe : une pédagogie active et créative”, soit un bilan des 21 projets menés par plus d’une trentaine d’enseignants stagiaires Professeurs des écoles ou Professeurs d’Allemand.

Résumé : bilan positif et motivant de la mise en oeuvre des PPN auprès des PE et des PLC d’Allemand : “Carnet de voyage en Europe” et “Carnet de voyage pour l’enseignement des langues”.
  • En quoi le dispositif du PPN permet-il d’expérimenter l’outil pédagogique du carnet de voyage ?
  • Quels critères d’évaluation complémentaires mettre en exergue au semestre 3 et au semestre 4 ?
  • Comment cette pédagogie du projet favorise t-elle la formation professionnelle de l’enseignant stagiaire ?
  • Quelle plus-value le carnet de voyage apporte t-il à la pédagogie en classe ?

La présentation numérique (limitée à 6 diapositives) de l’intervention pédagogique : https://prezi.com/o5u6x1u9bnbd/ppn-carnet-de-voyage-une-pedagogie-active-et-creative/

Des captures vidéos des PPN du Professorat des écoles :

  •  “Carnet de voyage quotidien avec nos correspondants mexicains” par Perrine LARROZE et Mélanie LEJEUNE, PPN Carnet de voyage en Europe.
  • Carnet de patrimoine bordelais” par Julie CHERSOULY et Patrick ROLLAND, PPN Carnet de voyage en Europe.
  • Carnet pour le développement durable” par Maxime FAURY, PPN Carnet de voyage en Europe.
  • Carnet de voyage imaginaire : déplacements en Europe” par David JOUZEAU, PPN Carnet de voyage en Europe.
  • “Carnet de voyage : une journée typique à l’école Gajac” par  Lola MOÏE  et Mathilde FROISSART, PPN Carnet de voyage en Europe.

La capture vidéo du PI-Lab Forum : http://pi.espe-aquitaine.fr/30-juin-pi-lab-forum-2017-le-forum-du-numerique-de-lespe-daquitaine/

Le programme du PI-Lab Forum de l’ESPE d’Aquitaine : http://pi.espe-aquitaine.fr/30-juin-pi-lab-forum-2017-le-forum-du-numerique-de-lespe-daquitaine/

  • Projets pédagogiques de la rentrée 2017 à l’ESPE d’Aquitaine :

Stage de formation continue PE à destination des néo-titulaires du Professorat des écoles T1 sur le carnet de voyage et la pédagogie de projet afin de favoriser la lecture et l’écriture et la différenciation des apprentissages à partir de la production d’écrits intermédiaires.

Parcours EMI (éducation aux médias et à l’information) à destination des stagiaires PE-PLP-PLC : analyse de l’image, reportage graphique, webdoocumentaire et transmédia storytelling d’un évènement.

Phase d’expérimentation du prototype Transmédia sur Aliénor d’Aquitaine (MEDIANUM sous la responsabilité de Mélanie Bourdaa, équipe de recherche du MICA) en classe de cinquième avec des enseignants stagiaires : valoriser la médiation du patrimoine de la nouvelle région Aquitaine.

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (ESPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne,
requalifiée en SIC (2010 - 2018 par le Conseil national des universités),
Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts

Projets pédagogiques pour la formation des enseignants (ESPE d’Aquitaine)

Deux projets pédagogiques numériques (PPN) à l’ESPE d’Aquitaine, site de Bordeaux : cours mis en ligne sur la plateforme MOODLE pour MASTER 2 MEEF

– PPN “Carnet de voyage en Europe” pour la classe élémentaire en Gironde : 17 projets pédagogiques très variés !

  • Voyage en Écosse
  • Carnet de voyage des écoles dans le monde
  • Echange scolaire avec une classe francophone en Finlande (Helsinki)
  • Les petits déjeuners en Europe
  • Coutumes alimentaires des autres pays en fonction des origines des élèves de la classe (Maroc, Espagne, Canada, Guadeloupe, Vietnam, Angleterre…)
  • Voyage en Europe
  • Correspondance avec le Mexique : (nous parlons de la France aux mexicains, et eux en retour nous parle de leur pays).
  • Un carnet de voyage fictif à partir de l’album “Le loup qui voulait faire le tour du monde ” d’Orianne Lallemand et Eléonore Thuillier.
  • Les sorties scolaires de l’année
  • Le carnet de l’espace
  • Une journée typique à l’école
  • Un carnet de voyage pour le Développement Durable
  • Un carnet de voyage imaginaire en Europe : fiches d’identité et cartes postales
  • Les déplacements en Europe
  • Immersion dans le patrimoine historique bordelais
  • La fabrication d’un imagier à la découverte de quatre pays : le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Grèce, le Maroc
  • « Escapade en Europe » : Royaume Uni, Espagne, Italie, Grêce, Finlande, Roumanie

– PPN “Carnet de voyage pour l’enseignement des langues (allemand et anglais) et de l’interculturel”

Projets au collège en EPI Enseignements Pratiques Interdisciplinaires “Langues et cultures étrangères” au cycle 4. Ils aboutissent à des réalisations concrètes, individuelles ou collectives et font l’objet d’une évaluation prise en compte dans le cadre du DNB Diplôme National du Brevet.

Deux parcours personnalisés (PP) dans le cadre du Tronc Commun pour l’ESPE d’Aquitaine, site de Bordeaux : une séance sur l’outil pédagogique du carnet de voyage parmi d’autres pistes innovantes.

– PP “Favoriser la créativité et l’esprit critique” à destination du Professorat des écoles.

La capacité transversale de la créativité permettrait de concevoir et de mettre en œuvre une didactique transdisciplinaire en vue d’un apprentissage créatif (Craft, 2005). De l’éveil des sens à l’expression des émotions, de la pratique artistique à la production médiatique, de nombreux outils facilitent la formation de l’élève dans une approche multivariée (processus cognitifs, conatifs et émotionnels) de la créativité (Todd Lubart, 2003 et Nathalie Bonnardel, 2005, 2006, 2009). Un environnement qui induirait des émotions facilitatrices d’apprentissage” permet la mise en oeuvre d’une pédagogie de la créativité (Puozzo Capron, 2014) et d’une pédagogie du projet.

– PP “Pédagogie de projet et éducation aux patrimoines” à destination des enseignants PLC et PLP.

La pédagogie active définit, selon le Dictionnaire actuel de l’éducation (Legendre, 2005), par une approche où « l’activité motrice et intellectuelle de l’élève est le principal catalyseur du développement et de la structuration de ses savoirs, de ses habiletés et de ses attitudes ». Il s’agit de l’ensemble des stratégies pédagogiques qui mettent de l’avant le rôle central de l’élève dans sa propre démarche éducative. L’enseignant doit agir en amont, de façon à orienter l’élève dans ses recherches, à l’encourager à se questionner sur le processus, à l’obliger à négocier avec l’autre la pertinence de ses trouvailles.

Un problème ou une question doit servir de fil directeur aux activités réalisées dans le projet, et ces activités doivent aboutir à un produit final qui apporte la solution au problème.

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (ESPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne,
requalifiée en SIC (2010 - 2018 par le Conseil national des universités),
Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts