Le carnet de voyage – reportage, outil de construction de soi, d’émancipation et du « vivre ensemble »

Le carnet de voyage – reportage comme outil de construction de soi et d’émancipation facilite une éducation à la citoyenneté qu’impulse le conseiller principal d’éducation dans les établissements scolaires (collège, lycée, lycée professionnel) dans le cadre de la vie scolaire. Ce médium vise plusieurs objectifs dans un travail d’équipe avec l’enseignant- documentaliste au CDI.

  1. Favoriser le vivre ensemble et lutter contre les inégalités (mixité)
  2. Décentrer son regard et se confronter à d’autres réalités (ailleurs dans le monde) afin de relativiser son point de vue et ses préjugés
  3. Former à l’esprit critique et aux valeurs de la République
  4. Favoriser l’expression lycéenne en participant au parcours citoyen (EMI) et au parcours d’éducation artistique et culturelle (EAC)
  5. Proposer une activité d’animation socio-culturelle
  6. Insérer les élèves allophones en leur permettant de construire leur identité culturelle
  7. Evaluer les sorties scolaires en favorisant la réflexivité et la curiosité pour son environnement
  8. Inciter aux échanges scolaires ERASMUS et éduquer à l’interculturel
  9. Promouvoir la citoyenneté européenne et l’éducation à l’Europe

Plusieurs types de carnets peuvent être abordés selon l’objectif éducatif visé :

  1. Carnet de patrimoine matériel ou immatériel : environnement, site, lieux, coutumes, culture orale, chanson, cuisine….
  2. Carnet de voyage dans la mémoire à partir de la mémoire familiale en vue de l’insertion des élèves allophones
  3. Carnet de reportage ou de société à partir d’une enquête ou interview
  4. Carnet de voyage ou de terrain comme compte-rendu de la sortie scolaire, du vécu sur place
  5. Carnet d’insertion professionnelle et sociale
  6. Carnet d’échanges ou de mobilité internationale Erasmus
  7. Carnet spectacle et mise en scène du voyage
  8. Carnet de vivre ensemble sur la mixité ou sur les droits des femmes
  9. Carnet de voyage du collégien et des droits de l’enfant
  10. Carnet de quartier ou de promenade urbaine

L’intervention, auprès des CPE stagiaires à l’ESPE d’Aquitaine, a permis de rendre compte des atouts pédagogiques de cet outil et de sa place dans l’enseignement (EPI, EMI, EAC) et l’animation socio-culturelle (en lien avec le CDI) à partir d’une quinzaine de projets éducatifs menés en établissement scolaire. Sur demande de mes collègues professeurs – documentalistes, j’y ai apporté ma contribution entre 2005 et 2015. Pour chacun d’eux, je souhaite insister plus particulièrement sur trois objectifs éducatifs : éveiller à la curiosité et à l’esprit critique, favoriser la construction de soi et d’identité culturelle, impulser l’émancipation et la mobilité. Quelque que soit le type de carnet  réel, d’échanges ou imaginaire, la démarche de projet allie un scénario pédagogique à une réalisation numérique. Dans un premier temps, découvrir au CDI les carnets de voyage acquis par l’enseignante-documentaliste, ensuite, travailler en exploitant la lecture de quelques ouvrages édités, porteurs de projets éducatifs sur la tolérance, sur la citoyenneté et sur la démocratie. Ainsi, le carnet de reportage graphique peut se décliner du voyage de l’immigrant au carnet de société et de portraits, du carnet urbain à l’encontre des préjugés sur la banlieue au carnet de tribunal pour le citoyen. Par ailleurs, le dessin de presse permet d’exercer l’esprit critique en vue des droits de l’homme et de la liberté.

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (ESPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2018 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts