Le carnet de voyage – patrimoine, médium de la géographie socio-culturelle : « géographie – SIC – arts »

Le carnet de voyage et le carnet de patrimoine, médiums de la géographie socio-culturelle : « géographie – SIC – arts »

Manifeste de la géographie vécue, le carnet de voyage serait un outil de la géographie culturelle (Claval, 1995), de la géographie sociale (Di Méo, 1998) et de la géographie socioculturelle (Raibaud, 2001) – renonçant à toute hiérarchie entre le social et le culturel – qui mettent en avant la représentation que la société se fait de son espace à travers les notions d’identité, d’appartenance, de « géocitoyenneté »[1] (apprendre à vivre ensemble) et les mythes. Elle peut trouver, avec l’anthropologie du voyage, des approches communes de réflexion afin de connaître les savoir-faire géographiques des sociétés. En effet, à travers les carnets de voyage, il s’agirait d’appréhender les civilisations à travers les rapports de l’homme et de son environnement ; en somme, une approche géographique de l’anthropologie (Wackermann, 2008) pour définir, selon les sociétés et les peuples, le rôle de l’espace et la notion de territoire.

Quelques communications de recherche (P. Argod) en géographie socio-culturelle :

– « Le carnet de voyage sans frontières : hybridité, intermédialité et interculturalité » au séminaire de géographie « Géographie, arts et littérature » de l’ENS, Ecole normale supérieure, le 25 janvier 2012.

http://www.geographie.ens.fr/Programme.html

– « Carnets de voyage, objets de recherches historiques en sciences de l’homme et en arts : patrimoine, ethnographie, altérité, géographie culturelle, illustration de l’ailleurs » au séminaire de géographie « Altérité» de l’ENS, Ecole normale supérieure, le 28 mars 2012.

http://www.geographie.ens.fr/Programme.html

– « Les enjeux d’une communication touristique à travers les arts graphiques : une expressivité des lieux au prisme de la mobilité des artistes et des carnets de voyage » lors du 5ème Rendez-vous de Géographie culturelle, Ethnologie et Etudes culturelles en Languedoc-Roussillon sur « Les cultures du déplacement, Mobilités et requalifications des lieux et des territoires » organisé par l’Université de Nîmes, juin 2012.

http://www.unimes.fr/_wrapped-content/colloques-actualite.html

– « Le carnet de voyage et de patrimoine (intermédia), de la représentation à l’analyse par l’image de destinations touristiques mises en valeur » lors de la journée d’études « Les images comme mode d’appréhension des mondes touristiques » du Laboratoire Ruralités (Rural, urbain, acteur, liens, territoires, environnement, société) de l’université de Poitiers, le jeudi 14 juin 2012.

http://ruralites.labo.univ-poitiers.fr/sites/ruralites.labo.univ-poitiers.fr/IMG/pdf/Rur_lites_2_pages_de_garde-4.pdf

– « Le carnet de voyage intermédia, esthétique géographique et art visuel pour la valorisation des lieux touristiques et patrimoniaux : de la cartographie sensitive et de l’image composée à l’itinéraire culturel » lors de la Journée d’étude de la MSH de Clermont-Ferrand : 16 novembre 2012 « Comment cartographier les récits documentaires et fictionnels ? »

http://ceramac.univ-bpclermont.fr/rubrique31.html

– « Du voyage au carnet de voyage et de patrimoine : apprentissages d’une géographie vécue, arts visuels et médiation du patrimoine et du tourisme»,  Dixième journée de la géographie de l’association Doc’Géo  « Voyage : connaissances, perceptions et (im)mobilités » en partenariat avec l’UMR ADES du CNRS, l’UFR de géographie de l’Université de Bordeaux III et l’École Doctorale Montaigne-Humanités, le vendredi 23 novembre 2012.

http://www.ades.cnrs.fr/IMG/pdf/Doc_geo_10eme_journee_de_la_geographie_VOYAGE.pdf

 « Le carnet de voyage – reportage et de mobilité, un outil innovant et créatif pour la mobilité internationale et universitaire» au colloque «Mobilités universitaires : regards et pratiques » organisé à l’UVSQ, université de Versailles St-Quentin en Yvelines, les 13 et 14 décembre 2012.

http://www.chcsc.uvsq.fr/centre-d-histoire-culturelle-des-societes-contemporaines/langue-fr/actualites/colloques/colloques-2012-231368.kjsp

« Du carnet de patrimoine urbain au carnet de voyage intermédia : identité du quartier, territorialité et « géocitoyenneté » à travers les arts graphiques »  au colloque pluridisciplinaire de sciences humaines et sociales « L’animation socioculturelle, quelle place dans le projet urbain ? », université Bordeaux III – IUT Carrières sociales – UMR CNRS ADES les 28 et 29 janvier 2013.

http://www.ades.cnrs.fr/spip.php?article965

Le carnet de voyage intermédia (ouvrage et blog), médium de l’expérience touristique enrichie : séduction de l’image artistique et communication d’un tourisme d’apprentissage (et créatif),colloque du 16 au 18 mai 2013 à l’IUT Robert Schuman de l’Université de Strasbourg « Le tourisme et sa communication ou comment théoriser la communication touristique à l’époque des technologies de l’information et de la communication ? » en collaboration avec LISEC (Université de Strasbourg), le CRIT (Institut Universitaire Kurt Bösch, Suisse) et la revue Mondes du tourisme (Paris).

http://iutrs.unistra.fr/iut-illkirch/colloque-tourisme.html

Bibliographie :

AUGUSTIN Jean-Pierre, BEDARD Mario, DESNOILLES Richard (dir.). L’imaginaire géographique : perspectives, pratiques et devenir. Québec : PUQ, 2012.

BERQUE Augustin. Médiance : de milieux en paysages. Montpellier : Reclus, 1990 (Belin, 2000).

CALBERAC Yann. Thèse de Doctorat de géographie : Terrains de géographes, géographes de terrain. Communauté et imaginaire disciplinaires au miroir des pratiques de terrain des géographes français du XXe siècle (Dir. Isabelle Lefort). Université Lumière Lyon 2. 2 volumes (392 p et 400 p) et un film documentaire Ce qui fait terrain – Fragments de recherches (52 minutes), 2010.

http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00551481/fr/

CARMIGNANI Paul (Dir.), équipe de recherche VECT,  Bouleversants voyages : itinéraires et transformations. Perpignan : Presses universitaires de Perpignan, 2000(études).

CHESNEAU Jean. L’art du voyage. Paris : Bayard Culture,1999.

CHIVALLON Christine, L’espace, le réel et l’imaginaire : a-t-on encore besoin de la géographie culturelle ?, Annales de géographie, 2008/2 n° 660-661, p. 67-89. DOI : 10.3917/ag.660.0067

CLAVAL Paul. Géographie culturelle : une nouvelle approche des sociétés et des milieux. Paris : Armand Colin, 2003.

CLAVAL Paul. Géographie culturelle. Paris : Nathan, 1995.

CLAVAL Paul, STAZACK Jean-François, Où en est la géographie culturelle ? Introduction, Annales de géographie, 2008/2, n° 660-661, p. 3-7.

CLAVAL Paul, SINGARAVELOU Pierre, Ethnogéographies, Paris, L’Harmattan, 1994 (Géographie et cultures).

COSGROVE Denis, Cultural cartography : maps and mapping in cultural geography, Annales de géographie, 2008/2 n° 660-661, p. 159-178. DOI : 10.3917/ag.660.0159

CHRISTIN Rodolphe. L’imaginaire voyageur ou l’expérience exotique. Paris : L’Harmattan (Logiques sociales), 2000.

DI MEO Guy. Territoires du quotidien. L’Harmattan, 1996.

DI MEO Guy. Géographie sociale et territoire. Nathan, 1998.

DI MEO Guy, Identité et territoire : des rapports accentués en milieu urbain ?, Métropoles, 2007.

DI MEO Guy, Territorialité, In Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés, sous la direction de Jacques Lévy et Michel Lussault. Paris : Editions Belin, 2003, p. 919.

GRESILLON Boris, Ville et création artistique. Pour une autre approche de la géographie culturelle, Annales de géographie, 2008/2 n° 660-661, p. 179-198. DOI : 10.3917/ag.660.0179

HESS Rémy. La pratique du journal : l’enquête au quotidien. Paris : Anthropos, 1998.

KNAFOU Rémy (Dir.) , DUHAMEL Philippe, GAY Jean-Christophe, LAZZAROTTI Olivier, Equipe MIT Mobilités, Itinéraires Tourismes. al. Tourismes, volume 1, Lieux communs. Paris : Belin, 2008.

LAPLANTINE François. La description ethnographique, Paris, Nathan, 1996.

LUSSAULT Michel, Identité spatiale, In Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés, sous la direction de Jacques Lévy et Michel Lussault. Paris : Editions Belin, 2003,  p. 480.

PAULET Jean-Pierre. Les représentations mentales en géographie. Paris : Economica, 2002.

RAFFESTIN Claude. Pour une géographie du pouvoir. Paris : Librairies Techniques (IJTEC), 1980.

RAIBAUD Yves (pref. Guy Di Méo). Géographie socioculturelle. L’Harmattan, 2011.

SANIJAN Thierry (Dir.). Carnets de terrain : pratique géographique et aires culturelles. Paris : L’Harmattan, 2008.

STOCK Mathis, Topophilia, In Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés, sous la direction de Jacques Lévy et Michel Lussault. Paris : Editions Belin, 2003, p. 930.

VIALLON Philippe, BOYER Marc. La communication touristique. Paris : PUF, 1994 (Que sais-je ? n°2885).

VOLVEY Anne,  Terrain, In Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés. Levy, J. et Lussault, M. (dir.). Paris : Belin, 2003. p. 904 à 906.

VOLVEY Anne,  L’espace vu du corps. Logiques de l’espace, esprit des lieux. Géographies à Cerisy. Levy, J. et Lussault, M. (dir.). Paris : Belin, 2000. p. 319 à 332.

VOLVEY Anne. Thèse de Doctorat de géographie : Art et spatialités d’après l’oeuvre de Christo et Jeanne-Claude. Objet textile, objet d’art et oeuvre d’art dans l’action artistique et l’expérience esthétique (Dir. M.-C. Robic), Université de Paris I – Sorbonne, 2003.

YUSSEAUME Yann. Paysages urbains : essence et perception. Site Mésologiques, Etudes des milieux humains [en ligne], 6-11/03/2010.

http://www.mesologiques.com/2012/03/paysage-urbain-essence-et-perception.html

WACKERMANN Gabriel. Géographie des civilisations. Ellipses, 2008.


[1] Voir le colloque : Apprendre à vivre ensemble grâce à l’enseignement de l’histoire – géographie, Genève, le 29 octobre 1997.

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (ESPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2018 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts

Médium d’initiation à la géographie afin de « percevoir le monde » par « un regard bouleversé » sur l’ailleurs

Initier à la géographie afin de « percevoir le monde » par « un regard bouleversé » sur l’ailleurs pour inciter à une « alter-graphia »

Parmi dix prix du 13e Rendez-vous du carnet de voyage de Clermont-Ferrand[1], le concours Prix Vulcania créé en 2005 récompense le meilleur carnet de voyage de découverte environnementale, géographique ou ethnographique d’une région volcanique. Il encourage en effet la création artistique sur une thématique liée au volcanisme et consiste en l’attribution d’une bourse de voyage à destination d’un pays volcanique. Avec la thématique « Histoires en terres volcaniques », les élèves peuvent aborder à travers la création d’un carnet de voyage les mythes et les légendes, la vie quotidienne de la population, la menace de l’éruption, l’histoire du volcanisme…etc. Ainsi, les arts, les sciences et les sciences humaines peuvent être abordés autour de ce paysage aux particularismes remarquables ; l’identité volcanique interpelle le carnettiste qui médiatise ses sentiments, ses impressions, son regard et ses découvertes grâce à la création plastique. Par exemple, Dominique Meyer, récompensé en 2008 pour ses carnets aux Comores ou Thomas Houtteville et Valentine Hurtrelle pour ceux sur le Costa Rica. Les prix multimédia et numérique récompensent depuis 2002 des carnets de voyage numériques et vblog[2] souvent compte-rendu de voyages au long cours : le Prix De Bussac multimédia[3] et le prix du carnet de voyage numérique Vidéoformes[4].

La journée du vendredi[5] est ouverte aux enseignants et aux élèves (au nombre de 2500 avec leurs enseignants en 2009 et depuis deux ans provenant d’autres académies) afin qu’ils découvrent le carnet de voyage comme production artistique par la rencontre de carnettistes et comme album pour inciter à la lecture. Pour favoriser les productions, deux projections cinématographiques et quatre ateliers avec des carnettistes sont proposés pour chaque niveau (école, collège, lycée) aux élèves ainsi qu’un stage de formation académique « Enseigner le carnet de voyage » destiné aux enseignants depuis 2003 et aux personnes ressources en arts et culture depuis qu’il est devenu national en 2008. Organisé par le SCEEREN-CRDP d’Auvergne, j’ai proposé successivement chaque année une nouvelle approche éducative : pour l’éducation à l’EEDD en 2008, pour l’interculturel en 2009, pour le patrimoine en 2010 et pour l’éducation à l’Europe et à la mobilité internationale en 2011. Chaque classe bénéficie d’un parcours personnalisé à travers les deux niveaux du Polydôme (4000 m2) de Clermont-Ferrand qui permet à leurs participants de rencontrer les 120 carnettistes (+ éditeurs) présents et de découvrir les originaux (3 mètres de panneaux d’exposition par artiste). Accompagnés d’un étudiant du Master « Edition générale et de la jeunesse » de l’université de Clermont-Ferrand ou d’élèves de sections artistiques de lycée, les élèves ayant participé au Prix Elève du carnet de voyage découvrent la diversité des genres utilisés mais aussi la variété des formes de voyages, de destinations, de pays et de cultures. En somme, ils « voyagent » à la découverte du monde, de stands en expositions des originaux de carnets de voyage, et découvrent ainsi la diversité géographique et culturelle de la planète. Depuis 2001, le concours scolaire de production d’un carnet de voyage récompense par le prix Elève du carnet de voyage[6] les meilleures productions des classes, de la maternelle à la terminale, de l’Académie d’Auvergne et, à partir de 2007, de toutes les académies en France. Depuis novembre 2009, un nouveau prix a été créé : le Prix Elève du carnet de voyage multimédia[7]. Une plate-forme en ligne sur le site du CRDP est destinée au dépôt des carnets de voyage multimédia qui seront récompensés par ce prix, remis lors du « Rendez-vous du carnet de voyage de Clermont-Ferrand ».


[1] dont le Grand Prix Michelin « Guides et cartes » : http://www.rendezvous-carnetdevoyage.com/page-presentation–2

[2]     Voir l’intervention aux deux conférences-débats données lors de la biennale du carnet de voyage de Clermont-Ferrand :   http://www.biennale-carnetdevoyage.com/SAMEDI-20-NOVEMBRE.html

[6] En 2009 – 2010 : 1112 élèves participants dont 933 de l’Académie de Clermont-Ferrand, soit 45 établissements (dont cinq hors académie) et 239 carnets de voyage présentés au concours. http://crdp-kalitrace.ac-clermont.fr/www/upload/%5B21%5D%5B175%5D%5B915%5D%5B2010-11-23%5D%5B14-35-27%5D%5B55E2%5D.pdf

[7] 20 carnets multimédias pour 10 établissements en 2009-2010.

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (ESPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2018 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts