Voyage et formation de soi : se former par l’épreuve de l’ailleurs et la rencontre de l’altérité

Le colloque international  Voyage et formation de soi : se former à l’épreuve de l’ailleurs et de la rencontre est organisé par le centre de Recherche sur l’Education, les Apprentissages et la Didactique (CREAD) et l’équipe Education, Ethique, Santé (EES) de l’université François Rabelais (Tours). Il se déroule du 15 au 17 juin 2017 sur Rennes 2 :

https://voyageformation.sciencesconf.org/

Communication dans le cadre du Symposium intitulé L’acquisition de compétences interculturelles en mobilité internationale : apprentissages, identification et évaluation.

Coordinatrice : GONTHIER Nadia, Agence ERASMUS + France / Education & Formation à Bordeaux, en lien avec revue Journal of International Mobility

Trois communications :

  • Quels indicateurs des compétences développées en mobilité internationale ? Discours des recruteurs et de la recherche par Claire TOURMEN, UC Berkeley, USA et AgroSup Dijon
  • L’évaluation des acquis de la mobilité ou comment reconnaître des compétences non identifiées par Catherine BLONS-PIERRE, CIEP Sèvres, Fondation Esprit Francophonie, Maison des langues (Université de Genève)
  • Vers une communauté d’apprentissage via le voyage et le tourisme créatif par Pascale ARGOD, ESPE d’Aquitaine, Université de Bordeaux.

Résumé : Vers une communauté d’apprentissage via le voyage et le tourisme créatif 

La manifestation culturelle et artistique du Rendez-vous du carnet de voyage de Clermont-Ferrand devient le lieu privilégié d’échange de savoirs mobilitaires consignés dans les carnets, donc de médiation de l’éducation aux voyages et par le voyage. Elle favorise l’émergence d’une communauté de pratique et d’apprentissage du tourisme créatif. A partir du témoignage des primés des trois éditions du Prix universitaire international du carnet de voyage Etudiant mais aussi de voyageurs participants à stages de carnets de voyage à l’étranger proposés par des artistes carnettistes ou des touristes créatifs réunis par ce Rendez-vous du carnet de voyage européen (21500 visiteurs), il s’agit de circonscrire l’éveil à l’altérité et les apprentissages informels à travers le médium du carnet de voyage et comprendre comment il retentit sur le voyage. En quoi l’usage d’un carnet de voyage est-il essentiel à la circulation de savoirs qu’il autorise, en partageant une expérience intime ? Des enquêtes menées auprès de différents niveaux carnettistes ou touristes créatifs – ceux qui encadrent (les experts), ceux qui font (les amateurs) et ceux qui découvrent (les novices) – explicitent la mise à distance du regard et l’émancipation identitaire mais aussi la circulation des apprentissages «hors-cadres» (http://www.rendezvous-carnetdevoyage.com).

En quoi l’usage d’un carnet de voyage est-il essentiel à la circulation de savoirs à travers l’expérience intime qui le caractérise ? En quoi est-il un outil éducatif de la mobilité ? Quelles relations se nouent entre les carnettistes et leurs lecteurs, notamment en contexte touristique ? Comment, par exemple, le Rendez-vous du carnet de voyage[1] à Clermont-Ferrand, lancé en 1999, participe-t-il de la circulation des compétences liées à la mobilité ? Pour répondre à ces questions, notre travail s’appuiera sur six enquêtes[2] menées depuis 2011 auprès de différents niveaux de carnettistes :

  1. Ceux qui encadrent (les experts) :

– La première, réalisée en novembre 2011 auprès des enseignants[3] participant au Prix Ecole – Collège – Lycée du carnet de voyage et inscrits au stage national de formation au PREAC Arts et culture (Ministère de l’éducation, CANOPE) : 26 questions dont trois questions ouvertes.

– La deuxième, réalisée en mai 2013 auprès des artistes carnettistes organisateurs d’ateliers-voyage : 21 questions dont la moitié ouvertes.

– La troisième, en septembre 2016 auprès de 23 carnettistes exposants aux Rendez-vous du carnet de voyage : six questions ouvertes.

  1. Ceux qui font (les amateurs) :

– La quatrième, en avril 2016 auprès des étudiants participant au Prix du carnet de voyage Etudiant 2012, 2013 et 2014 : 20 questions dont la majorité en question ouverte.

– La cinquième, en juin 2016 auprès de participants à la Rencontre nationale des Urban sketchers à Bordeaux : six questions ouvertes.

  1. Ceux qui découvrent (les novices) :

– La sixième est une enquête de satisfaction menée en 2015 concernant 192 visiteurs du Rendez-vous du carnet de voyage de Clermont-Ferrand complétée par le compte-rendu d’activité 2014 et 2014 établi par l’IFAV, Il Faut Aller Voir.

  • Références aux compétences dans les programmes européens:

Plus de 90 % des étudiants ont fait état d’une amélioration de leurs compétences non techniques, telles que la connaissance d’autres pays, la capacité à interagir et à travailler avec des personnes de cultures différentes, la capacité d’adaptation, la maîtrise des langues étrangères et les compétences en communication : http://europa.eu/rapid/press-release_MEMO-14-534_fr.htm

Six facteurs, dits «memo© factors» ( «Monitoring, Exchange, Mobility, Outcomes») ont été utilisés pour l’étude d’impact Erasmus, qui sont étroitement liés à l’employabilité. Ceux dits «memo©» sont caractéristiques des traits de la personnalité liée à la mobilité et à la compétence interculturelle « memo© intercultural competence » :  http://www.memo-tool.net/fileadmin/user_upload/memo_factors_description.pdf

Dans le cadre de Youthpass, les compétences « The 8 Key Competences for Lifelong Learning » sont évaluées : https://www.youthpass.eu/fr/about-youthpass/certificates-and-languages/

Réflexion sur soi, rapport aux autres : de nouveaux domaines d’enseignement qui semblent essentiels : http://www.innovation-pedagogique.fr/article1422.html

  • Carte heuristique : Echanges de compétences mobilitaires via le carnet de voyage

Carte mentale Echanges de compétences mobilitaires via le carnet de voyage

 

 

[1] La 17e édition du 18 au 20 novembre 2016 : http://www.rendezvous-carnetdevoyage.com/

[2]Les questionnaires accessibles en ligne sur mon carnet de recherche : Carnet de voyage – reportage. Pascale Argod. Hypothèses.org, octobre 2016.

[3] Une vingtaine d’enseignants de toutes disciplines qui ont mené plusieurs projets de création de carnet de voyage avec leurs élèves de collège ou de lycée.

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l’université de Bordeaux (ESPE d’Aquitaine) et chercheuse au sein de l’équipe du MICA (2246 – Médiation, information, communication, art ) de l’université de Bordeaux Montaigne,
requalifiée en SIC (2010 – 2018 par le Conseil national des universités),
Docteur en sciences de l’information et de la communication.

More Posts