Carnets de voyages maritimes

Voir l’exposition « Entre les lignes : marins, pêcheurs et port dans le dessin et la B.D.», exposition à Dunkerque du 3 mars au 3 juin 2012.

http://www.musenor.com/Dessiner-Tracer/Les-expositions/Nord-Pas-de-Calais ou http://www.musenor.com/Outils/Actualites/Bulles-de-mer.-Marins-pecheurs-et-ports-dans-le-dessin-et-la-BD

Des carnets de voyages maritimes édités :

Grisée de mer. S. Ladame. Editions Moéa, 2011.

A bord du Biladi : Tanger-Sète, marins du Maroc : carnet de voyages. Vivi Navarro, préface Jean-Robert Varaillon-Laborie. Sète : Ed. Singulières, 2011.

Les outils de la passion. Le Corre, Yvon. Chasse-marée-Armen, 2007.

Maud Fontenoy : mon carnet de bord : le tour du monde à contre-courant. Maud Fontenoy. Chêne, 2006.

Carnet du pont : journal du Légué. Gildas Chasseboeuf. Douarnenez : Chasse-marée-Armen, 2006.

Vagabond : voilier polaire au Groenland. Eric Brossier. Géorama éditions, 2006.

Sur les traces de la Pérouse : carnets d’expédition à Vanikoro. John Pendray. Editions Glénat, 2006 (Sillage).

Un peintre dans l’océan Austral : reportage à bord du Marion Dufresne. Christophe Verdier. Rennes : Marines, 2005.

Eoles. Carnet de voyage. Sophie Ladame. Cacimbo, 2004.

Voyage en aquarelle, de la terre Adélie aux Kerguelen. Patryck Vaucoulon. Grenoble : Libris, 2004.

Carnets d’escales : Viaux, artiste et officier de marine. Farid Abdelouahab, Isabelle Le Toquin, Nicolas Texier. Douarnenez : Chasse-marée-Armen, 2005.

Carnets de voyage au long cours : Louis Dreyfus Armateurs. Hervé Claeyssen. Rennes : Ed du Carabe, 2005.

Cargo : travaux et rêveries portuaires. Hervé Hamon, Anne Smith. Seuil, 2005.

Le Mississippi : du Golfe du Mexique à La Nouvelle-Orléans, le voyage de Joseph Macé-Scaron. Belem éditions et Le Figaro, 2005 (Au fil des fleuves).

Le Mékong : du Tibet à la Mer de Chine, le voyage de Hervé Bentégeat. Belem éditions et Le Figaro, 2004 (Au fil des fleuves).

Le Nil : de la Méditérannée au Lac Victoria, le voyage de Béatrice de Rochebouët. Belem éditions et Le Figaro, 2004 (Au fil des fleuves).

Pour aller sur l’eau : croquis, pochades et esquisses. Marc Pierre Gilles Berthier. Nouveaux loisirs, 2004.

Les carnets d’un marin : voyages imaginaires sur les bateaux extraordinaires. Sylef. Glénat, 2004.

Tous les paquebots du monde : œuvres de Maurice R. Mélissent. Jean-Pierre Ollivier, Philippe Valetoux. Magellan, 2004 (Coups de crayon).

En mer avec Henri Landier. Le Brun, Dominique. Omnibus, 2004.

Sillages d’Afrique : 20 000 milles d’aventure maritime et littéraire. Gallimard, 2004.

Les carnets de la Salangane. Ill.Geneviève Marot, Siloé et Aide et action. Les Portes du monde, 2003. (expédition de jeunes à bord d’un voilier qui découvrent richesses et injustices dans leur tour du monde).

L’île de Pâques : petit carnet du beau voyage de Thomas Gilou : voyage au bout de Rapa Nui. Thomas Gilou. Horizon Illimité, 2003.

Campagne Phare 2002 : carnet de bord d’une campagne océanographique. IFREMER, 2003.

Les compagnons du Kon-Tiki. Erik Hesselberg. Glénat, 2003. (sillage).

L’expédition Jules Verne à bord du trois Mats : esquisses d’un voyage Amazonie – Martinique –Açores, aventure cinématographie et scientifique. Michel Bez (Peintre de la Marine), Jean-Christophe Jeauffre. Saint-Rémy-de-Provence : Equinoxe, 2002 (Carnets d’ailleurs).

De Saïgon à Saint-Malo : visions de la jonque Sao Mai. Michael Pitiot, Marielle Laheurte.Tranboréal, 2001.

Autour du monde en cargo : du Havre à Marseille via Auckland : carnet de voyage, juillet-octobre 2000. Louis Baumard. Ouest-France, 2001. Journal de bord d’un tour du monde en 80 jours sur deux porte-conteneurs, ponctué de 16 escales et la traversée de deux canaux transcontinentaux.

Pen Duick : du croquis à l’aquarelle. Marc Berthier. Nouveaux loisirs, 2000 (carnet de voyage) évocation d’Eric Tabarly et de son fameux bateau Pen Duick

Carnet d’une croisière littéraire. Elsie. La Marge Edition, 1998.

Les carnets tempête : voyage aux îles Kerguelen. Gildas Flahaut, Glénat, 1996 (Sillage)

Belle poule, un mode de vie : journal de bord du bosco. Stéphane Attard. S. Attard, 1995.

Pêcheurs des quatre mers. Roger Vercel. Dinard : Vue sur mer, 1995 (nouvelle édition). Reportage sur la pêche des années 50, avec des textes de Roger Vercel et croqué sur le vif par des peintres de la marine. Pour cette nouvelle édition, s’ajoute un article sur la pêche d’aujourd’hui.

Imraguen : les pêcheurs du désert. Expédition Peuples de l’eau (1992 – 1993). Gallimard –Jeunesse, 1993. (Voilier la Fleur de Lampaul).

La coupe de l’América. Marc P.G. Berthier, Daniel Gilles. Gallimard, 1993 (Voiles).

La coupe de l’América : cent quarante et un ans de régates pour un pichet d’argent. Marc Pierre Gilles Berthier, Daniel Gilles. Gallimard-Jeunesse, 1992.

Antarctide : journal de bord d’un peintre dans les glaces. Yvon le Corre, préface de Jean-Louis etienne. Gallimard, 1992 (Voiles).

Carnets de bord : les enfants de la Baleine Blanche. Xavier Roy. Castor poche-Flammarion, 1990. (du même auteur parution en 1988 chez R. Laffont « Les enfants de la Baleine blanche »).

Petit tour du monde illustré : carnet de bord de Loick Peyron. Denoel, 1990.

Voir la  collections spécialisée « Voiles » de Gallimard avec treize titres édités en 1992.

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts

Soumission pour publication : un historique du carnet de voyage

Souhait de publier sous la forme d’un ouvrage illustré de fonds iconographiques de musées  ou de la BNF (Estampes) la première partie de ma thèse de Doctorat « Aux origines du carnet de voyage : la rencontre des sciences de l’homme et des arts » (200 pages)

Il s’agit de définir et de circonscrire le genre éditorial de ce que l’on entend par « carnet de voyage », c’est à dire une production à la croisée des genres. En effet, l’édition actuelle offre un panorama très large qui parfois se situe aux limites du récit, de la littérature de voyage et de l’autobiographie, du guide touristique et du documentaire, de l’album photographique et du livre-objet création esthétique…Ainsi, il m’a semblé opportun de dresser, dans une première partie, une recherche historique aux origines de l’ethnographie et aux sources de l’oeuvre picturale à travers l’esquisse. Elle semble bien approprié au sein des recherches menées par le laboratoire IMAGINES sur la culture visuelle mais aussi sur les mutations, les médiations et les objets culturels. Le carnet de voyage est lié à l’histoire de l’ethnographie et donc de la discipline de l’ethnologie-anthropologie mais aussi au voyage d’exploration (XVIe siècle) ou de formation artistique et humaniste (XVIIe siècle). Dépendant de l’histoire du livre d’artiste et de l’esquisse de l’œuvre picturale, l’héritage est marqué par des peintres illustres dont certains ont une vision ethnographique de l’ailleurs (Delacroix et Gauguin). Le genre prend naissance avec « le livre imagé » et « le livre d’artiste » qui ouvrent réciproquement sur l’illustration et l’art du collage aux sources des arts graphiques. De nombreuses tendances artistiques innovantes du XXIe siècle et fort diversifiées formeraient le creuset d’un art d’expérimentation en arts plastiques (le mouvement Fluxus, notamment) et lanceraient les prémisses du carnet de voyage, comme œuvre d’art à part entière ; les recherches historiques relient donc le creuset anthropologique à l’histoire de l’art, de l’art pictural aux arts graphiques et plastiques et posent la problématique du genre entre création artistique et production documentaire.

Aussi pour mener ce travail d’enquête historique sur l’histoire du carnet de voyage, j’ai consulté les bases documentaires en ligne des bibliothèques et des musées, mon sujet relevant autant du livre que des arts graphiques. Situer l’objet dans sa dimension historique a permis de vérifier les ébauches de caractéristiques sémiologiques. Cette enquête historique m’a semblé apporter une valeur scientifique à une définition de cet album, qui se dérobait au fil des nouveautés éditoriales, de plus en plus innovantes et surtout hybrides. Les anthologies de Farid Abdelouahab m’ont permis de cerner quelques auteurs illustres –explorateurs, aventuriers ou artistes– et d’en découvrir d’autres au fil des recherches. J’ai essayé de mener mon travail en complémentarité du sien et d’apporter des éléments nouveaux. Aussi j’ai omis volontairement certains des exemples qu’il cite pour essayer d’en découvrir d’autres et d’axer mon propos de manière chronologique et donc à partir d’une histoire de l’art du carnet de voyage. J’ai essayé de circonscrire le sujet par d’autres approches afin de situer le genre dans une vision globale, historique et culturelle, de l’image fixe de type « illustration de l’ailleurs » et de définir certains enjeux historiques, techniques et culturels qui permettent d’appréhender l’engouement ou le désintérêt, fluctuant au fil de l’histoire, pour le genre lié au voyage d’exploration, à l’art pictural et aux arts graphiques ainsi qu’aux évolutions du livre. Ainsi, mes approches historiques et sémiologiques ont été les suivantes : la diffusion livresque des découvertes scientifiques, les carnets des naturalistes voyageurs à la quête de spécimens botaniques ou zoologiques, les voyages d’exploration au XXe siècle liés à la naissance de l’ethnologie-anthropologie, la source de l’œuvre picturale et les techniques artistiques, les caractéristiques des premiers carnets de voyage de peintres, l’apogée du « livre imagé », l’illustration et l’art du pittoresque, la naissance du reportage géographique, les prémisses de l’album de voyage, la naissance du livre d’artiste, les mouvements artistiques du XXe siècle, de l’art du collage des dadaïstes à l’art hétérogène du Pop-Art, la place de certains peintres ou illustrateurs contemporains aux limites du genre, les héritages de la littérature viatique (récit de voyage illustré) mais aussi des photographes voyageurs. Les deux ouvrages généraux sur l’image que sont le Dictionnaire de l’image, publié sous la direction de Françoise Juhel et sous la coordination de Francis Vanoye (Vuibert, 2006), et le Dictionnaire mondial de l’image, publié sous la direction de Laurent Gervereau (Nouveau monde éditions, 2006), m’ont été d’une aide précieuse pour compléter ou vérifier les recherches que j’avais commencées afin d’éviter d’oublier une étape dans la chronologie culturelle.

Esquisse du plan (détaillé dans la thèse) :

Chapitre 1 : Aux origines ethnographiques du voyage

1.1. La diffusion livresque des découvertes scientifiques et leur incidence sur le genre

1.2. Les origines lointaines du carnet et de l’ethnologie-anthropologie

Chapitre 2 : Aux sources artistiques du carnet de voyage

2.1. De l’oeuvre picturale : esquisses et inspiration

2.2. Caractéristiques et spécificités des six premiers « carnets de voyage » de peintres illustrés

2.3. Naissance du « livre imagé » sur le voyage au XIXe siècle pour « voir » l’ailleurs

2.4. Aux prémisses de l’album de voyage

Chapitre 3 : Du livre d’artiste au témoignage du voyage

3.1. Le livre d’artiste, oeuvre d’art selon les mouvements artistiques du XXe siècle

3.2. Des livres d’artistes ou des carnets de voyage ?

3.3. Sur la route, rendre compte du voyage, des héritages de la littérature vers l’image : du métissage des arts visuels et des lettres.


 

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts