L’artbook, du carnet d’inspiration et d’esquisses au carnet de recherche

L’artbook, du carnet d’inspiration et d’esquisses au carnet de recherche de l’auteur-illustrateur

Du côté de la bande dessinée, l’Artbook se définit comme le carnet des notes et des croquis préparatoires à l’album B.D., à la manga ou le dessin animé et surtout du côté de l’illustration d’album pour la jeunesse. L’ouvrage Carnets d’illustrateurs de Jean Perrot (Cercle de la Librairie, 2000) offre quelques extraits de réalisation plastique classés par illustrateur. Issu de l’expérience créative de l’artiste et de ses voyages vécus, Ailleurs… plus loin ! d’Emmanuel Lepage rassemble en effetles illustrations, les dessins d’atelier et les croquis de voyage de l’auteur qui les commente. Hugo Pratt dévoile aussi les dessous de sa création liée à ses voyages dans la publication intitulée Périples secrets (Casterman, mars 2009) tout comme Beb-Deum dans Face box : art of (Delcourt, 2008).

En fait, dès 1994, les dessinateurs novateurs du genre bande dessinée Dupuy et Berberian réalisent un journal de bord de la réalisation d’une bande dessinée Le journal d’un album chez l’éditeur L’Association mais ils ne traitent cependant pas du thème du voyage. Art Spiegelman publie aussi ses trois volumes de Sketchbook rassemblés dans Be, A Nose !exposé à la Galerie Martel à Paris. Le premier Be est la reproduction d’un petit carnet d’ébauches réalisées lors d’un voyage en Allemagne et en Pologne en 1979 et donc préparatoires à l’album Maus. Le second volume « A » rassemble le travail de 2007 à la recherche du trait perdu dans son projet Autophobia. Le troisième carnet Nose recèle des images d’avant-garde datant de 1983 tirées de la revue « Raw » créée avec sa femme. De plus, un livret d’accompagnement explicite son travail quotidien de croquis dans ses carnets. La vogue de l’édition du carnet de dessinateur ou d’illustrateur semble s’affirmer depuis 2005 et démontre l’intérêt du lecteur pour la gestation de l’œuvre afin d’appréhender le métier d’illustrateur. Mais, à travers ces deux exemples proposés, peut-on encore parler de genre « carnet de voyage » ?

La collection Dess(e)ins, publiée par l’association Les traces habiles, Dess(e)ins, un observatoire des dessins liés aux processus créatifs groupe un fonds inédit de dessins de créateurs et de chercheurs de toutes disciplines, constitué grâce à leurs dons. Elle permet de découvrir la richesse et la diversité des processus créatifs. Exercé comme un langage, le dessin élabore des hypothèses, construit des scénarios et consigne les étapes de projets en devenir. Reflet du cheminement de la pensée entre l’esprit et la main, le dessin permet de s’approprier, comprendre, restituer son projet artistique ou scientifique. Dans cette collection, chaque créateur invente sa propre écriture en fonction de son dessein ou de pratiques liées à l’image, l’espace, l’objet ou à un thème (http://les-traces-habiles.org/le-projet-desseins/).

Corpus :

Les traces habiles 1. Association Les traces habiles. Hersher, 2012. http://les-traces-habiles.org/

Voir les titres de la collection : http://les-traces-habiles.org/la-collection/

Be a nose ! : three sketchbooks by Art Spiegelman.Art Spiegelman. Bruxelles : Casterman, 2009. http://www.galeriemartel.com/espace_pro/files/cp_art_spiegelman.pdf

http://www.actuabd.com/Art-Spiegelman-a-Paris-cote-coulisses

Ailleurs… plus loin !. Emmanuel Lepage. Mosquito, 2009

Carnets d’illustrateurs de Jean Perrot. Cercle de la Librairie, 2000.

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts

Tendances actuelles du carnet de voyage

Le carnet de voyage et ses tendances actuelles comme oeuvre d’arts graphiques : du patrimoine, du témoignage et du reportage dessiné

Communication au Symposium organisé à Lille (Palais des Beaux-arts) en décembre 2011 intitulé « Dessiner-Tracer, 19e inventaire des Trésors des musées du Nord de la France »

Le carnet de voyage, hérité du carnet d’esquisses et de l’inventaire de sites « pittoresques », ne limite pas aujourd’hui ses frontières à une définition du genre qui serait remise en question par les carnettistes à la quête d’innovation et d’espaces dessinés. Quatre tendances éditoriales se distinguent : du reportage graphique au témoignage, du sensible au sensitif, du métissage des arts au livre d’artiste, de la diffusion sur support numérique à l’autoédition personnalisée. La définition du reportage, du témoignage et la notion même de documentaire se situe aux origines du « journalisme visuel ». Le carnet engagé et ethnographique, portant sur les marges de la société, met en œuvre « l’observation participante » et le carnet de vie, « la parole retranscrite ». Quant au carnet autobiographique et au journal intime dessiné, ils s’inscrivent dans la filiation de Peter Beard. Les carnets sensitifs, authentiques et originaux, ont pour objectif de recréer l’ambiance du voyage et la singularité des styles. Ils l’orientent vers l’objet livre, à supports multiples, comme création plastique du parcours géographique. Le métissage des arts le renvoie au livre d’artiste, voire à l’Artbook. En effet, la libre expression de l’album prône l’esthétique du patchwork, du collage et tend vers l’œuvre mosaïque composée d’assemblages et de montages pour tendre vers une géo-poétique du voyage. La combinaison d’arts complémentaires (aquarelle, photographie et écriture) semblerait dépasser le genre et l’insérer dans le livre d’art pluridisciplinaire. Ces distinctions sont encore compliquées par l’utilisation du support numérique ; l’autoédition personnalisée ouvre sur l’image protéiforme et ce genre intermédia conquiert de nouveaux supports.

Bibliographie

ABDELOUAHAB Farid. Ces merveilleux carnets de voyage. Paris : Sélection du Reader’s Digest, 2004.

ABDELOUAHAB Farid. Carnets de voyage en France. Paris : Sélection du Reader’s Digest, 2005.

ABDELOUAHAB Farid. L’aventure des pôles : carnets de voyage de grands explorateurs. Paris : Sélection du Reader’s Digest, 2006.

ABDELOUAHAB Farid. Les carnets de la mer. Paris : Sélection du Reader’s Digest, 2007.

ARGOD Pascale. Carnets de voyage : du livre d’artiste au journal de bord en ligne. Paris : SCEREN-CRDP d’Auvergne, 2005. (Argos Démarche).

KORZILLIUS Jean-Loup (Dir.). Art et littérature : le voyage entre texte et image. Amsterdam : Rodopi, 2006. (Faux titre, n° 286)

MATHIEU Didier. Livres d’artistes. BBF, 2000, n°6.

MOEGLIN-DELCROIX Anne. Le livre et l’Artiste : actes de colloque. Paris : Le mot et le reste, 2007.

MOEGLIN-DELCROIX Anne. Le livre et l’artiste : tendances du livre, 1976, catalogue d’exposition. Paris : BNF, 1977.

MOEGLIN-DELCROIX Anne. Livres d’artistes. Paris : Hersher-Georges Pompidou, 1985.

MOEGLIN-DELCROIX Anne. Esthétique du livre d’artiste 1960 – 1980, catalogue d’exposition. Paris : J.M. Place-BNF, 1997.

MOEGLIN-DELCROIX Anne. Esthétique du livre d’artiste 1960 – 1980, thèse d’Anne Moeglin-Delcroix soutenue à Paris 1 en 1994.

MOEGLIN-DELCROIX Anne. Sur le livre d’artiste : articles et écrits de circonstances (1981-2005). Paris : Le mot et le reste, 2006.

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts