Créer un carnet de voyage sensoriel à Rome

            Le « Tour d’Italie » a de tous temps était une recherche d’inspiration et de créativité pour les artistes, les intellectuels ou les aristocrates en quête de villégiature. Pour ma part, simple touriste, je ne pensais pas, en effectuant ce voyage à Rome la première semaine de mars 2020, que ce serait une source de vitalité et un point de repère dans le tumulte médiatique des mois suivants dus aux effets du COVID-19. Après Venise, les lacs italiens, Naples, Florence… Rome était une destination italienne rêvée et un retour à des souvenirs étudiants. De ce séjour extraordinaire du à la date, je retiens de grandes marches quotidiennes et un Forum quasi désert, des lieux touristiques très accessibles et une exigence personnelle de prudence sanitaire…mais surtout une ambiance hors du temps, si rare sous un soleil printanier réjouissant. Le temps du confinement m’a permis de me consacrer à la réalisation de mon carnet de voyage à Rome pour palier à la morosité ambiante, aux chiffres morbides des médias et au stress généralisé. Donc, ce carnet a été un retour aux sources, un lien psychologique à la vie comme un cordon ombilical à « l’après », une sorte d’ancrage au bonheur, en somme un chant à la vie !

            Ce carnet de voyage « Rome, impressions sensorielles et créatives » consacre une place centrale aux cartes, brochures et documents authentiques récupérés sur place. L’aquarelle devient le médium de la mise en scène de vues collectées et des preuves du voyage collées et insérées. Le document authentique est le point d’inspiration de la page aquarellée. Art de la récupération et de la sublimation du quotidien, le carnet de voyage évoque les « topoï » du voyageur et les lieux de villégiature renommés. Il s’agit de capturer l’instant via le croquis sur le vif (cf au dernier « carnet de Venise »), de s »inspirer de l authentique en apportant la preuve de son voyage via le collage de documents (cf au « carnet des lacs italiens »), de témoigner de son expérience en insérant le texte dans l’image.

Mon carnet de voyage à Rome parle aux 5 sens : ouie, odorat, goût, toucher, vue… et mon objectif a été d’insérer de l’intime dans la carte postale touristique, d’insuffler du vécu dans la vue stéréotypée et de changer de point de vue (du touriste à l’artiste amateur). Ainsi, sur place, j’ai récupéré les emballages de produits alimentaires (de gâteaux, pâtes, sucreries), les serviettes en papier, les cartes de visites, les tickets ou flyers des sites touristiques…Je les insère dans la composition double page du carnet en ajoutant des papiers de couleurs coupés, découpés ou pliés… Puis, je réalise l’aquarelle en format à l’italienne qui prend en compte les collages ou reprend leurs motifs et tonalités. Je tiens compte des harmonies de couleurs entre les collages et la palette de l’aquarelle. Il s’agit de faire dialoguer les documents authentiques avec la création picturale : camaïeux, tons complémentaires, opposition lumineuse, contrastes, harmonie…Je pense à une perception sensorielle, à un sens, puis un deuxième, que je souhaite mettre en éveil et traduire. Ensuite, je choisis les collages, les couleurs et au final le motif. L’ensemble de la double page doit être harmonieux, en lecture de gauche à droite : les motifs, les couleurs et les lumières doivent se répondre. Toujours essayer de trouver une originalité dans la création et surprendre à la page suivante. Une question reste permanente au fil du chemin de fer du carnet: comment rester créatif et s’étonner en tournant la page ?

Le carnet est d’abord comme une part d’intime que je capture. L’aquarelle est un prétexte à la créativité et à l’originalité…ma démarche est la suivante : je me souviens, je vois, j’imagine, je ressens, je métamorphose, je colle et je peins. Je me laisse envahir par un sens (odorat, vue, ouie…) puis par la couleur et par l’eau de l’aquarelle. La main suit le cheminement de ma pensée…j’avoue ne pas savoir croquer sur le vif par manque de temps (hélas peu de slow tourisme), mais de toute façon, je préfère imaginer et revenir à mes souvenirs.

 

Un moment de paix intérieure via ce voyage au pays de l’imaginaire !

La confrontation de l’extérieur à l’intérieur est féconde d’images et d’idées.

Une créativité à l’oeuvre !

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts

Typologie des carnets de voyage audiovisuels contemporains

Essai de typologie des carnets de voyage diffusés depuis 2017 sur les chaînes de telévision.

  • Regards d’artistes sur l’ailleurs :

Gérard De part le monde : série de 5 épisodes sur le Japon https://www.arte.tv/fr/videos/RC-016511/gerard-de-par-le-monde/ 

Globe-trotter amoureux du Japon, Gérard Depardieu invite à une exploration inédite de la culture et de l’art de vivre au pays du Soleil-Levant. https://www.arte.tv/fr/videos/078151-005-A/gerard-de-par-le-monde-japon-5-5/

Dans les pas d’Elie : Guadeloupe. France O, 2018. https://www.france.tv/france-o/dans-les-pas-d-elie/

 Élie Semoun partage sa passion pour la botanique aux Antilles : visite de jardins remarquables et découverte d’espèces rares ou emblématiques. 

  • Sur l’inspiration artistique des lieux :

L’invitation au voyage : Série « Dans les yeux de » sur Arte tous les jour

https://www.arte.tv/fr/videos/RC-014340/invitation-au-voyage/RC-015588/dans-les-yeux-de/

La Bonne étoile catalane de Joan Miro, L’Albanie secrète d’Ismael Kadaré, A Sète, la supplique de Georges Brassens, L’avant-arrière pays niçois de Jacques Prévert, Cherbourg sous le parapluie de Jacques Demy, Nice, le génie méconnue de Berthe Morizot, Splendeurs et misères du Versailles de Saint Simon, Valence, la joie méditerranéenne de Sorolla, Oum Kalthoum, le plus beau cadeau du Nil, Igor Stravinsky, le sacre de Biarritz, Léonard de Vinci, la Joconde et la Toscane, Croisière sur le Nil avec Agatha Christie.

  • Sur la gastronomie :

Cuisine sauvage. France 5, 2018  https://www.france.tv/france-5/cuisine-sauvage/, https://www.france.tv/france-5/cuisine-sauvage/replay-videos/

Un instructeur en techniques de survie convie un chef à vivre en pleine nature et à préparer un repas gastronomique avec les ressources qu’ils y trouvent.

Greg au goût du monde. de Rémy Chartier, Matthieu Menant. France O, septembre 2018 : https://www.france.tv/france-o/greg-o-gout-du-monde/greg-o-gout-du-monde-saison-1/731033-les-saveurs-de-la-reunion.html

Voyages et délices by chef Kelly, saison 2 France 0, octobre 2018 https://www.france.tv/france-o/voyages-delices-by-chef-kelly/

L’aventurier du goût en Afrique; Tom Whitworth, France 5 : Ethiopie, Ouganda et Kenya

Le globe-trotteur culinaire Kiran Jethwa explore l’Ethiopie, pays millénaire à la gastronomie riche, et notamment un de ses éléments centraux : les épices.:

  •  Sur la nature :

 Les Wild trips, Jérémy Frey,France 5,  2019 : Les coureurs du Grand nord (les rennes de Laponie), Les gladiateurs nomades (les dromadaires de Turquie), Les aîles de la tribu (les rapaces au Maroc), Le roi des montagnes (l’ours en Roumanie)…

https://www.france.tv/france-5/wild-trips/saison-1/903919-les-coureurs-du-grand-nord.html

La route du bout du monde : de feu et de glace. Marc Hopty, 2005. France 5, mars 2019

En Argentine, après avoir traversé l’archipel de la Terre de Feu, Marc Mopty arrive à Ushuaïa, cité fantasmée par les voyageurs et porte de l’Antarctique. Il va fouler cet immense espace vierge que l’on nomme la planète blanche.

http://www.tv5monde.com/programmes/fr/programme-tv-la-route-du-bout-du-monde-de-feu-et-de-glace/17735/

Le monde selon ma mobylette. France O, 2018 https://www.france.tv/france-o/le-monde-selon-ma-mobylette/

https://www.france.tv/france-o/le-monde-selon-ma-mobylette/579061-madagascar.html

  • Sur l’histoire :

Rencontres sur la route de la soie : quatre épisodes, 2016, diffusés sur Arte, septembre 2018. https://www.arte.tv/fr/videos/056736-004-A/rencontres-sur-la-route-de-la-soie/

L’Inde de Joanna Lumley, 2017, BBC, diffusé sur ARTE du 15 août au 22 août

L’actrice britannique Joanna Lumley, interprète de la délurée Patsy Stone dans « Absolutely Fabulous », retourne dans son pays natal : l’Inde.

https://www.arte.tv/fr/videos/076833-000-A/l-inde-de-joanna-lumley-1-3

« Un an avant l’indépendance de l’Inde en août 1947, Joanna Lumley voyait le jour dans une famille de colons anglais à Srinagar, dans la région du Cachemire. L’actrice anglaise ne conserve aucun souvenir de ce pays qu’elle a quitté bébé, mais a décidé à l’occasion du 70e anniversaire de l’indépendance de l’Inde, événement qui a entraîné le retour de sa famille en Angleterre, de revenir dans son pays d’origine. En train, à moto Royal Enfield, en voiture de collection, en tuk-tuk ou en bateau, la célèbre interprète de Patsy dans la série « Ab’ Fab’  » parcourt 8 000 kilomètres pour nous faire découvrir l’Inde d’aujourd’hui et ceux qui y vivent, sans jamais se départir de son maquillage coquet, de son humour « very british », de son enthousiasme déjanté et de son sourire. »

L’invitation au voyage : Série « Derrière la façade » https://www.arte.tv/fr/videos/RC-014340/invitation-au-voyage/RC-015589/derriere-la-facade/

  • Sur l’expatriation et l’immigration :

 Vivre loin du monde, en 32 épisodes (6 saissons de documentaires), diffusé sur France 5. Ben Fogle part à la rencontre de Robinsons des temps modernes, exilés volontaires qui ont quitté les villes et la société de consommation. Ils vivent en quasi autarcie : ils recyclent, ils bricolent, ils ont fait le choix de la frugalité, au rythme de la nature en se contentant le plus souvent de ce qu’elle leur offre.

https://www.france.tv/france-5/vivre-loin-du-monde/toutes-les-videos/

Carnet de voyage : du Mexique aux Etats-Unis avec les migrants.

Nathanaël Charbonnier et Laurent Macchietti suivent la route des migrants qui traversent le Mexique pour tenter de gagner les États-Unis. Retrouvez le récit de ce périple, jour par jour, à la première personne, du sud au nord du Mexique.

https://www.franceinter.fr/monde/carnet-de-voyage-du-mexique-aux-etats-unis-avec-les-migrants

Reves d’or réalisé par Diego Quemada-Diez avec Brandon López, Rodolfo Dominguez. Originaires du Guatemala, Juan, Sara et Samuel aspirent à une vie … Date de sortie 4 décembre 2013 (1h 48min) …. la dure vie des migrants, prêts à tout abandonner pour tenter de rejoindre les Etats-Unis. https://eduscol.education.fr/pjrl/films/2013-2014/reves-d-or

Human flow. Documentaire allemand. Ai Weiwei, février 2018.

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=257182.html

Le top 15 sur les meilleurs films sur l’immigration https://www.senscritique.com/top/resultats/Les_meilleurs_films_sur_l_immigration/820757

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts