Le carnet de voyage, outil de formation pour le FLE, Français langue étrangère

Une conférence – débat intitulée « Le carnet de voyage, outil de formation pour le FLE (Français Langue Etrangère) » a été organisée dans le cadre de la 5e édition des rencontres Carnet de voyage, une écriture du monde, le samedi 30 novembre 2019 à 14H30.  Nous avons essayé de définir les apports du voyage et du carnet dans l’enseignement du FLE mais aussi plus largement dans le cadre d’une mobilité internationale. Avec plusieurs collègues, nous avons dressé un panorama des possibles éducatifs et des atouts pédagogiques du carnet de voyage.

Le CECR définit les compétences en langues en six niveaux, de A1 à C2, qui peuvent être regroupés en trois niveaux généraux (utilisateur élémentaire, utilisateur indépendant et utilisateur expérimenté) ou subdivisés selon les besoins du contexte local. En 2018, un nouveau volume a été publié et actualisé avec un ajout sur la médiation et la compétence plurilingue/pluriculturelle. Nous avons rappelé les objectifs linguistiques (s’exprimer en langue française), les objectifs pragmatiques (organiser son discours), les objectifs socioculturels (connaissances culturelles, usages et comportements) puis la méthodologie de l’enseignement du FLE à l’Alliance Française (qui propose différents stages). Nous avons apprécié le schéma de Kohls sur le thème des « niveaux d’influence de la culture » (l’iceberg) et évoqué plusieurs points d’ancrage pour l’enseignement du FLE en lien avec le carnet de voyage, puis des exemples de productions « carnets de voyage » en classe multiculturelle ou auprès des élèves allophones ainsi que les carnets numériques réalisés par les étudiants internationaux à l’INSPE Bordeaux. Cette table ronde fut un moment proprice aux échanges créatifs entre les enseignants représentants plusieurs structures de formation. Y ont été conviés quelques collègues afin d’animer les échanges :

Maurice Niwese, Maitre de conférences des universités en sciences du langage, Responsable RI de l’INSPE Bordeaux,

Laetitia Darricau, Professeur agrégée de Lettres modernes, Formatrice PRAG à l’INSPE de Bordeaux,

Pascale Ladroitte, Professeur certifée de Documentation, Formatrice au CASNAV,

Emilie Fort-Ortet, Professeur agrégée de Lettres modernes à l’IUT Bordeaux – Montaigne,

Cécile Brossaud, Professeur de langue, DIRENS, Paris, MINES ParisTech,

Béatrice Boyer, Enseignante de Français Langue Etrangère, DEFLE, Bordeaux-Montaigne

Pascale Argod, Professeur certifée, PRCE en SIC à l’INSPE et chercheuse au MICA.

 

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts

Narrations transmédia et expressions du voyage

Une demi-journée professionnelle intituée  » Narrations transmédia et expressions du voyage » à destination des bibliothécaires et enseignants organisée par ALCA, Agence Livre, Cinéma, Audio-visuel en Nouvelle Aquitaine, le vendredi 29 novembre 2019 lors de la 5e édition des Rencontres « Carnet de voyage, une écriture du monde ».

https://lettresdumonde33.com/programme-du-week-end/

Objectifs :

– Monter des projets ensemble (bibliothèques et établissements scolaires) pour favoriser l’expression personnelle ou l’écriture collective et confronter les usages éducatifs du carnet de voyage.

– Envisager la diversité des carnets d’expression (littéraire, linguistique, artistique et médiatique) selon l’objectif de médiation ou de formation.

– Penser la narration transmédia (tous supports) comme un outil de médiation (trois exemples : Les voies d’Aliénor, Carnet de paysage transmédia, Carnets de voyage interarts du lycée Magendie)

– Exploiter en médiathèque, au CDI ou en classe le carnet de voyage transmédia et le numérique au service de la réalisation du carnet.

Echanger avec le carnettiste ou l’éditeur pour découvrir ses usages du numérique et de l’audio-visuel dans le cadre d’une réalisation éditoriale transmédia.

– Lancer des pistes de projet transmédia en EAC ou en EMI, notamment pour sensibiliser aux langues et cultures de l’Antiquité et à des projets d’écriture créative sur les voyages rêvés ou vécus.

– Valoriser les cultures latines et grecques, l’éducation à l’interculturel et à la mobilité (via les échanges, les voyages et les sorties scolaires), notamment en Italie et en Grèce.

Programme :

14 H : La carte mentale des imaginaires (ressenti), la cartographie sensible et le sketchnote, outils graphiques pour les trois temps du carnet de voyage (par Pascale Argod, PRCE à l’INSPE Bordeaux)

14 H 30- 15 H 30 : La narration transmédia : écritures créatives, collaboratives et numériques (par Pascale Argod, Jessica de Bideran, chercheuses au MICA, Médiations, Informations, Communication et Arts de l’Université Bordeaux-Montaigne, Axe IDEM : https://mica.u-bordeaux-montaigne.fr/experience-du-contemporain/)

15 H 30 – 16 H : Un projet éditorial transmédia 37Degrees (par l’éditeur Xavier Mouginet, Editions Elytis) https://www.librairieduvoyageur.com/editeur/elytis et https://37degrees-worldtour.com/fr/le-concept

16 H – 17 H : La diversité des carnets d’expression pour la formation aux humanités : le carnet de voyage en Grèce et le carnet de lecteur (par Florence Pélissier, Agrégée de Lettres Classique, lycée F. Mauriac) http://arelabor.com/pedagogie/les-carnets-de-voyage-du-lycee-francois-mauriac-bordeaux/

Découverte de carnets d’expression réalisés par les lycéens et de PPN projets pédagogiques numériques « Carnets de voyage » lancés par les enseignants stagiaires de l’INSPE Bordeaux

17 H : visite libre pour découvrir la dizaine d’artistes – carnettistes exposants et les expositions de leurs oeuvres originales (tableaux, carnets, planches…)

18 H 30 : invitation à l’inauguration de la 5e édition des Rencontres du carnet de voyage, une écriture du monde.

Voir le programme : https://lettresdumonde33.com/demi-journee-professionnelle/

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts

Concours scolaires du carnet de voyage

Concours scolaire du carnet de voyage 2020 lancé par l’IFAV :

Peuvent participer tous les élèves des établissements français du monde entier, de la maternelle à la terminale. Les établissements étrangers peuvent se joindre à des établissements français, afin de mettre en place un échange sur la thématique des carnets de voyage, et concourir à ce titre, en tandem. http://daac-arts-culture.ac-besancon.fr/2019/11/08/lancement-concours-scolaire-carnet-de-voyage-2019-2020/

Concours artistique lancé par ARELIM et ARELABOR :

Créer une affiche publicitaire pour un lieu ou une destination antique, type agence de voyage sur la thématique « Sur la route ». http://arelabor.com/concours-artistique/

Dis-moi dix mots sur la thèmatique de l’eau lancé par le ministère de la Culture :

Les dix mots « au fil de l’eau » choisis par les partenaires francophones pour illustrer cette thématique sont : aquarelle, à vau-l’eau, engloutir, fluide, mangrove, oasis, ondée, plouf, ruisseler, spitant.

http://www.dismoidixmots.culture.fr/concours-pedagogiques/concours-des-dix-mots-scolaires

Le Calame d’or, concours scolaire en 5e : De la légende à l’histoire

Durant cette activité, des latinistes de 5e doivent resituer les différentes étapes du voyage d’Énée en Méditerranée à l’aide de l’éditeur de cartes numériques Umapper en associant à chaque repère géographique une courte description des aventures du héros. http://www.lecalamedor.fr/domus/concours

  • La 14e édition du festival européen latin-grec propose du 23 au 29 mars 2020 à Lyon propose des animations, des conférences, des parcours au Musée gallo-romain de Lyon-Fourvière ou encore des spectacles conçus pour les collégiens (cycles 3 et 4) et les lycéens : http://festival-latingrec.eu/programme-scolaire-2020/
  • ODYSSEUM, la nouvelle plateforme de ressources des langues, cultures et cvilisations de l’Antiquité sur EDUSCOL : https://eduscol.education.fr/odysseum/

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts

Mobilité internationale ERASMUS+

La Commission européenne a publié l’appel à propositions 2020 pour le programme Erasmus+.

Le budget prévu pour l’année à venir s’élèvera à plus de 3 milliards d’euros (en hausse de 12% par rapport au budget 2019) et permettra de financer encore plus de projets d’éducation et de formation.

Dans le cadre de cet appel à propositions, la Commission lancera un deuxième projet pilote pour la création de nouvelles universités européennes.

  • Programme scolaire :

http://www.agence-erasmus.fr/page/erasmus-plus-enseignement-scolaire

  • Programme enseignement supérieur :

http://www.agence-erasmus.fr/page/erasmus-plus-enseignement-superieur

  • Génération ERASMUS pour les étudiants :

https://www.generation-erasmus.fr/

  • Guide du programme ERASMUS + 2020 :

https://ec.europa.eu/programmes/erasmus-plus/resources/documents/erasmus-programme-guide-2020_fr

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts

Des appels à contribution pour la recherche sur les migrations et la mobilité internationale

Deux colloques de recherche sont en cours d’élaboration et seront organisés par l’Université Bordeaux-Montaigne en 2020 : 

  • EMILA, Ecritures Migrantes Latino-Américaines : histoire et traces de/ en Nouvelle-Aquitaine avec l’équipe de recherche AMERIBER (2019 – 2021) propose les journées d’études sur les « Migrations : traces, inscriptions et textualités. Europe/Amérique Latine », les jeudi 13 et vendredi 14 février 2020.
  • https://americanistes.hypotheses.org/projets-proyectos
  • Journée d’études L’expérience du contemporain avec l’équipe de recherche MICA Médiations, Informations, communication, Art le vendredi 12 juin 2020.
  • https://mica.u-bordeaux-montaigne.fr/experience-du-contemporain/

Deux revues de recherche qui sont éditées sur Bordeaux publient leur prochain numéro sur le thème de la mobilité :

  • La revue Journal of International Mobility. Moving for Education,Training and Research de l’Agence Erasmus + France Education & Formation va publier son numéro 7 sur le thème : Mobilités virtuelles /mobilités qualifiées : quels liens et quels enjeux en Europe et dans le monde ?
  • http://www.agence-erasmus.fr/page/JIM
  • La RMV Revue Française des méthodes visuelles va publier son prochain numéro 4 sur le thème « Migration(s) en images » :
  • https://data.msha.fr/rfmv/rfmv04/appel_pour_numero_4.pdf

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts

Le 20e anniversaire du Rendez-vous du carnet de voyage à Clermont-Ferrand

Affiche du Rendez-vous du carnet de voyageCette édition du Rendez-vous du carnet de voyage à Clermont-Ferrand du 15 au 17 novembre 2019 a célébré les 20 ans de la manifestation culturelle et artistique, pionnière en 1999. L’espace a été encore agrandi sur tout le rez-de-chaussée du polydôme : soit 3 700 m2 en comptant le restaurant et le café fort appréciés pour échanger. Comme chaque année, pendant trois jours,100 carnettistes français et étrangers ont exposé leurs carnets de voyages et rencontré le public. « De l’aquarelle à la bande dessinée, du carnet traditionnel aux carnets numériques et sonores, tous les styles sont représentés, faisant du Rendez-vous clermontois la plus grande manifestation du genre » en France et au niveau international.

https://www.rendezvous-carnetdevoyage.com/le-rendez-vous/

L’Association IFAV nous a encore proposé un programme exceptionnel avec de grands noms tels qu’Emmanuel Michel, Stefano Faravelli, Elsie Herberstein et Cathy Beauvallet…et bien d’autres ! Créée en 1997 par Jean-Pierre Frachon, Eric Gauthey, Daniel Lefebvre, Michel Renaud (président fondateur) et Pierrette Viel, l’association Il Faut Aller Voir (IFAV) regroupe des personnes attachées à découvrir d’autres cultures et d’autres horizons. L’IFAV promeut une forme de voyage qui privilégie l’autonomie et l’indépendance, qui permet de s’éloigner du tourisme traditionnel au profit d’une approche très centrée sur l’Homme, la découverte et le respect des différences.

Aussi, la rencontre intitulée « Voyager autrement, le grand débat  » avec les écrivains Jean-Christophe Rufin et Nédim Gürsel a affiché complet dès l’ouverture soit 650 places comme la remise des huit prix « Carnet de voyage » remis la veille. Un très bel et vibrant hommage a été rendu à Michel Renaud décédé lors de l’attentat à Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015.

La rencontre de l’écrivain Jean-Christophe Rufin intitulée « Une vie de voyages » a été un moment suspendu à l’écoute de l’Académicien qui a consacré sa vie à l’esprit et au coeur autant qu’à la création et à l’action. Parmi les douzes projections de films, j’ai particulièrement apprécié le film « Les voyages extraordinaires d’Ella Maillart » de Raphaël Blanc comme un clin d’oeil aux quatorze ans au sein de la manifestation pour la journée des scolaires (parcours pédagogique et concours scolaire), des étudiants (journée d’études et prix universitaire) et des enseignants (stages de formation nationale et projets EAC). L’association IFAV, « Il faut Aller Voir » évoqué les propos d’Ella Maillart : « Lire, lire, lire, ça ne vaut rien, il faut aller voir ». Un conseil à donner à tous les lecteurs rêveurs afin de découvrir le monde et se faire son propre regard sur l’Ailleurs !

https://www.rendezvous-carnetdevoyage.com/2019/09/programme-jour-jour-2019/

Le Prix universitaire international du carnet de voyage Etudiant vient d’être relancé cette année pour l’année 2020 afin de pouvoir envoyer son carnet de voyage original au mois de septembre au service Culture de l’université de Clermont-Ferrand. La remise des prix aura lieu comme les années précédentes le vendredi lors du Rendez-vous du carnet de voyage.

https://culture.uca.fr/7eme-prix-international-du-carnet-de-voyages-etudiant-178959.kjsp?RH=1548232848084

https://www.rendezvous-carnetdevoyage.com/2018/11/laureats-2018/

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts

Voyages en immersion : installations culturelles ou patrimoniales

Dans le cadre de la médiation culturelle sous la forme d’exposition ou d’installation, l’expérience du contemporain valorise l’immersion des sens et la médiation numérique mais aussi la mise en spectacle. Aussi, depuis la rentrée, trois expositions culturelles parisiennes abordent la notion de « voyage » comme une forme de médiation et d’expérience sensorielle. Comment l’expérience est-elle devenue le centre de la médiation culturelle des structures muséales et des lieux de médiation culturelle ? Comment les sens et le ludique sont-ils au coeur de l’exposition « virtuelle » ? Celle-ci se décline en « exposition dont vous êtes le héros » ou « e-lab espace ». En quoi ces nouvelles formes de médiations sont-elles liées à « l’expérience du contemporain » ? En quoi sont-elles porteuses « d’immersive art » ou « de réalité augmentée » ?

            Le premier festival dédié au Digital Design Immersif a au lieu du 18 au 24 octobre 2019 à l’Atelier des Lumières sur Paris. « Le digital design est un processus de « scupture numérique » d’utilisation de l’image créée par ordinateur pour aménager des espaces, créer des interactions avec le public. Les images projetées, combinées au design sonore, permettent de créer des univers immersifs uniques ». Ainsi, à travers L’atelier des Lumières sur Paris, est proposée l’expérience multisensorielle intitulée Japon rêvé qui est un voyage immersif dans l’art japonais. La Cité des Sciences de la Vilette propose un E-Lab Espace jeu vidéo : « des dispositifs de jeu exclusifs qui apportent une expérience inédite, dite « augmentée » et offrent au joueur la possibilité de profiter d’une immersion de jeu inaccessible chez lui ». La Citéco, Cité de l’économie à Paris, lance une exposition dont vous êtes le héros intitulée Nés quelque part : « Elle fait appel au décor immersif et à une technologie de pointe pour faire vivre au public une expérience « pas comme les autres »… Les histoires des personnages de Nés quelque part sont fictives mais toujours basées sur des faits, des situations et des projets réels…Nés quelque part vous propose, pendant 1h30, d’être Manolo, Mehiata, Nalin ou l’un des 18 personnages proposés. Au Cambodge, au Niger, au Cameroun, en Colombie, au Nigeria ou en Polynésie, vous vivrez leur quotidien, leurs questions et leurs solutions. » Concernant l’art contemporain, il nous semble intéressant d’observer le nouveau lieu de l’art urbain à Paris : Fluctuart  et son exposition Veni, Vidi, vinci, l’art urbain face au génie  ou des expositions- installations comme « Cosmopolis #2 » repenser l humain du Centre Georges Pompidou.

Autant d’expériences du contemporain culturel ou patrimonial qui ouvrent sur de nouvelles médiations qui sollicitent le numérique, le ludique et l’interactivité pour placer le spectateur en acteur de l’installation et donc comme sujet de la médiation. Le propos est bien de « vivre une expérience » unique, originale et créative qui permettrait d’intérioriser le savoir afin d’atteindre une forme d’engagement participatif. Le destinataire de l’exposition deviendrait alors le centre du propos puisque la médiation repose essentiellement sur la perception.

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts