PPN Carnet de voyage numérique à l’ESPE d’Aquitaine

Le Forum PI qui a eu lieu le 28 juin 2019 à l’ESPE d’Aquitaine a su nous faire partager l’enthousiasme de nos stagiaires devenus enseignants et leur envie de réinvestir la pédagogie active initiée par le PPN dans de plus larges ambitions : l’école en inter-cycles, une action éducative académique, un concours scolaire, des échanges européens…L’ heure du bilan annuel des PPN est venue et ce dispositif de formation est plébiscité par nos stagiaires ! Nous retenons de toutes ces expériences PPN des plus-values pédagogiques : la motivation des élèves dans un projet de classe qui donne du sens aux apprentissages, les différents temps proposés qui mobilisent différents types d’intelligence, la projection dans un projet annuel porteur d’une dynamique collective, la diversification des pratiques d’enseignement. 

Sur les vingt-quatre stagiaires M2 en formation au Professorat des écoles qui ont suivi le PPN Carnet de voyage, seulement six projets pédagogiques pluridisciplinaires ont été réalisés en binôme sur les deux vagues (A et B), donc dix-huit PPN ont été réalisés. Alors que la pédagogie de projet, la pluridisciplinarité et l’usage du numérique sont les objectifs du dispositif, nous souhaiterions évoquer l’originalité des projets mis en œuvre, la diversification des pratiques d’enseignement et l’analyse réflexive sur l’outil “carnet de voyage”.

La durée du projet (deux semestres) permet aux professeurs des écoles stagiaires de réaliser des passerelles avec l’option du Tronc Commun (EMI, EAC, EMC…), facilite la problématique du mémoire MEEF et participe de la validation du C2I2E via le portfolio Exabis. Par exemple, Solange LAUGA-CAMI a rédigé son mémoire en menant une réflexion sur la démarche sensorielle en classe pour construire l’imaginaire géographique à partir de son PPN « Tour du monde des sens ». Dans le cadre de ce dispositif de formation, chacun a en effet remis une analyse critique des usages du numérique, le tableau des séances réalisées afin d’aboutir au carnet de voyage intermédia (papier, audiovisuel, numérique, échange) en classe présenté sous la forme numérique : de type webdocumentaire comme le permet Genial.ly ou Prezi, blog grâce à Wix, parfois un album sonorisé via Créadona ou un mur de productions via Padlet. L’essentiel réside dans l’expérimentation en classe et la créativité qu’offre ce dispositif innovant dans la formation de l’enseignant en devenir. Les passionnés ont même investi deux productions différentes pour parfaire leur maîtrise du numérique (vidéo + blog, album sonore + webdoc…). De plus, certains ont pensé le carnet de voyage transmédia à la fois comme spectacle vivant (chant, théâtre d’ombres chinoises, danses chorégraphiées) ou comme challenge interclasses sur un pays et comme support numérique (à destination de tous les parents d’élève).

Concernant les Professeurs d’Allemand stagiaires dans le cadre du PPN Carnet de voyage pour l’enseignement des langues, nous retiendrons l’intérêt pédagogique de l’outil “carnet de voyage” en classe d’Allemand afin d’ouvrir à l’altérité, à la pratique d’une langue et sur la culture des pays germanophones. Nos stagiaires ont regretté de ne pas avoir le temps matériel d’investir leur classe dans le concours scolaire du Goethe Institut de Bordeaux mais elles ont su valoriser les activités proposées dans le cadre de leur projet pédagogique.

Notre année scolaire a débuté par une mise en projet fictive sur le thème de la ville de Berlin (anniversaire de la réunification à la rentrée) afin d’ouvrir à des approches pluridisciplinaires en travaillant avec d’autres collègues disciplinaires (Hist-géo, Arts…). Perle LE VAN RA a approfondi les TD “Berlin” en créant un PPN intitulé Carnet de visite – guide voyage à Berlin/dans les pays germanophones (3e) comme l’a proposé Dorothée ADAM Carnet de voyage imaginaire Berlin : un voyage découverte à travers l’histoire et les arts (2e). D’autres stagiaires ont préféré imaginer un projet très personnel et original qui valorisent autant la création plastique que numérique. Ainsi Véronique DARRIET a lancé un Carnet d’exploration : l’amitié franco-allemande, une histoire à écrire à tous les temps (2e) et Bénédicte THOMAS – STEPHANO une approche très géographique du paysage allemand dans un Carnet au fil de l’eau : Chiemsee (3e) : activités humaines et gestion de l’eau sur les lacs. Chaque année je remarque, en tant que formatrice à l’ESPE, que la qualité du projet PPN ne repose pas sur la maîtrise du numérique que nous abordons en TD, mais sur l’originalité du scénario pédagogique et la créativité que l’enseignant déploie dans sa médiation pédagogique.

Relier créativité et médiation sont l’ambition de l’enseignement. En route pour des nouveaux projets à la rentrée !

Voir quelques présentations vidéos du PPN par des professeurs stagiaires :

https://vimeopro.com/user53139911/ppn-2019-pargot

 

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2018 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts