2èmes Rencontres du Carnet de voyage, une écriture du monde à Bordeaux

2èmes Rencontres du Carnet de voyage, une écriture du monde, les 3 et 4 décembre 2016 à Bordeaux : expositions (toiles et carnets originaux), conférences – rencontres, performances, ateliers de pratique artistique, salon du livre – dédicaces de carnets de voyage, diversité de média avec le carnet numérique…Tout un monde en carnets et en créativité à venir découvrir !

https://lettresdumonde33.com/2e-edition-2016/

Inauguration le vendredi 2 décembre à partir de 18h30 au Marché des Douves, à Bordeaux.

Suivez toutes les actualités du salon sur sa page Facebook !
> https://www.facebook.com/rencontresducarnetdevoyage/

Les invités de cette éditions sont : ALFRED, Jordane BERTRAND, Yann BRETON, Thomas DURANTEAU, Michel GUAY,  Sibylle & Olivie LE CARRER,  Stéphanie LEDOUX, Claire et Reno MARCA, Geneviève MAROT, GUILLAUME MOUTON « MOUTS », Vivi NAVARRO, PROJET 51, Anne STEINLEIN, Pascale ARGOD…

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l’université de Bordeaux (ESPE d’Aquitaine) et chercheuse au sein de l’équipe du MICA (2246 – Médiation, information, communication, art ) de l’université de Bordeaux Montaigne,
requalifiée en SIC (2010 – 2018 par le Conseil national des universités),
Docteur en sciences de l’information et de la communication.

More Posts

Actualités du carnet de voyage, n°30, novembre 2016

Actualités du carnet de voyage, Bulletin d’information sur le genre « Carnet de voyage », n°30, novembre 2016 (auteur : P. Argod)

actualites-du-carnet-de-voyage-n30-novembre-2016

 

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l’université de Bordeaux (ESPE d’Aquitaine) et chercheuse au sein de l’équipe du MICA (2246 – Médiation, information, communication, art ) de l’université de Bordeaux Montaigne,
requalifiée en SIC (2010 – 2018 par le Conseil national des universités),
Docteur en sciences de l’information et de la communication.

More Posts

S’il te plait dessine-moi un voyage en soutien à la liberté des auteurs

Ce carnet de notes a été édité par La librairie du voyageur en soutien à la liberté des auteurs. Extrait de la quatrième de couverture :

L’association Il Faut Aller Voir organise chaque année les Rendez-vous du carnet de voyage, à Clermont-Ferrand. Suite aux attentats de janvier 2015, l’association a perdu son fondateur Michel Renaud et l’édition de novembre a été écourtée. Neuf éditeurs et quatre-vingt-six auteurs se rassemblent ici en publiant ce carnet dessiné, à compléter, pour soutenir l’association IFAV. Que vive la liberté d’écrire, de dessiner et de rêver !

https://www.librairieduvoyageur.com/

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l’université de Bordeaux (ESPE d’Aquitaine) et chercheuse au sein de l’équipe du MICA (2246 – Médiation, information, communication, art ) de l’université de Bordeaux Montaigne,
requalifiée en SIC (2010 – 2018 par le Conseil national des universités),
Docteur en sciences de l’information et de la communication.

More Posts

Le 4 Prix universitaire international du carnet de voyage Etudiant

Le 4e prix universitaire international du carnet de voyage Etudiant  organisé par l’université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand (UBP) a été remis le 18 novembre lors du 17e Rendez-vous du carnet de voyage de Clermont-Ferrand.

  • Prix du Carnet de voyage étudiant :
    Manon MOREAU (Université Rennes 2) pour son carnet And Árgentine
  • Coup de cœur international :
    Hélène COPIN (École de la Nature et du Paysage INSA, Blois) pour son carnet Un Erasmus à Dublin

http://www.univ-bpclermont.fr/article3297.html

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l’université de Bordeaux (ESPE d’Aquitaine) et chercheuse au sein de l’équipe du MICA (2246 – Médiation, information, communication, art ) de l’université de Bordeaux Montaigne,
requalifiée en SIC (2010 – 2018 par le Conseil national des universités),
Docteur en sciences de l’information et de la communication.

More Posts

Publication de l’ouvrage Voyages d’artistes entre tradition & modernité

L’ouvrage Voyages d’artistes entre tradition & modernité sous la direction de Tiphanie Larroque, Claire Le Thomas & Michel Demange. Presses universitaires de Strasbourg, 2016. La collection Arts Correspondances est dédiée à des thématiques appelant une réflexion plurielle autour de problématiques communes aux discours et aux pratiques de l’art.

http://pus.unistra.fr/fr/livre/?GCOI=28682100501990

« Le voyage a longtemps été une des figures imposées de la carrière artistique : initiation en Italie, Grand Tour, périples exotiques furent autant d’occasions de se former que de renouveler ou de diffuser sa pratique. Au cours du XXe siècle, avec le développement du tourisme, la mondialisation du commerce et du marché de l’art, les déplacements d’artistes se sont multipliés, voire institutionnalisés.
Cet ouvrage se propose d’examiner les modalités les plus caractéristiques ou les plus inédites de cette mobilité accrue, facteur de l’internationalisation des échanges culturels. Il interroge également leurs incidences sur la création artistique au plan conceptuel, méthodologique et formel. Sans prétendre à l’exhaustivité, il résume tout à la fois le caractère rituel d’une tradition et ses évolutions les plus notables. »

Contribution intitulée Le carnet de voyage contemporain : livres d’artiste et « installations – itinéraires » (P. Argod), page 112 à 119.

La référence au voyage vécu, le témoignage ethnographique, la mise en forme plastique du périple, l’art du collage ou du photomontage caractérisent le carnet de voyage comme un genre qui rend hommage à la route et à la quête initiatique de l’artiste. Le voyage peut devenir le palimpseste de la création et le carnet d’inspiration mais aussi une œuvre d’art utilisant les cultures et les modes d’expression locaux, un livre d’artiste en gestation ou une installation itinéraire ou « atelier voyage ». Cet article se propose ainsi d’interroger les liens entre carnets de voyage et livres d’artistes afin de rendre visible ce qui constitue la spécificité des premiers.

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l’université de Bordeaux (ESPE d’Aquitaine) et chercheuse au sein de l’équipe du MICA (2246 – Médiation, information, communication, art ) de l’université de Bordeaux Montaigne,
requalifiée en SIC (2010 – 2018 par le Conseil national des universités),
Docteur en sciences de l’information et de la communication.

More Posts

Carnets de patrimoine – mémoire et carnets de guerre pour enseigner l’histoire

Communication au colloque international  Comment et pourquoi enseigne t-on aujourd’hui la Grande Guerre aujourd’hui  ? le 19 novembre 2016 à l’ESPE d’Aquitaine, dans le cadre du projet européen ERASMUS + Enseigner la guerre pour éduquer à la paix (ENSERRER) avec cinq partenaires (Allemagne, Autriche, Italie, Slovénie, France) en vue de réaliser un manuel scolaire européen.

Le carnet de guerre est un carnet personnel qui témoigne du vécu intime.  Devenu un carnet de mémoire, il transmet un message oeuvrant à la paix et dénonçant la violence du quotidien. Tous ces carnets de Grande Guerre, tenus par des soldats dessinateurs amateurs ou des artistes professionnels appelés au Front, sont des médiums d’information pour la famille et l’arrière, mais aussi un outil de communication pour les jeunes et les générations futures afin de promouvoir la paix, le bien le plus précieux de l’humanité. Au péril de leur vie, des artistes ont voulu nous laisser leurs témoignages visuels afin que nous puissions comprendre l’ampleur de l’horreur et du chaos, sans vouloir effrayer leur famille, destinataire de leurs lettres : c’est l’ambiguïté de ces oeuvres. Leurs aquarelles, dessins et mots sont choisis à bon escient dans la crainte de montrer ou au contraire avec la volonté de voiler les faits. Tous se savaient condamnés et prêts à mourir pour la France. Ceux qui ont eu la chance d’être restés à l’arrière deviennent soit dessinateurs de presse ou caricaturistes de guerre pour la propagande de guerre, soit des « camoufleurs » au service de la stratégie militaire.

http://blog.espe-aquitaine.fr/wp-content/uploads/2016/10/Programme-Colloque-ENSERRER1.pdf

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l’université de Bordeaux (ESPE d’Aquitaine) et chercheuse au sein de l’équipe du MICA (2246 – Médiation, information, communication, art ) de l’université de Bordeaux Montaigne,
requalifiée en SIC (2010 – 2018 par le Conseil national des universités),
Docteur en sciences de l’information et de la communication.

More Posts