Le carnet de voyage – reportage, outil de formation à la mobilité internationale

Les projets de Carnets de voyage – reportage développés par l’université Montesquieu – Bordeaux 4 (dont la Formation aux métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation et l’IUT Tech de Co) concernent :

– les étudiants ERASMUS qui réalisent des carnets de voyage et de mobilité avec un accompagnent à distance de type E-learning (site web, blog ou vblog) dans le cadre de l’enseignement des langues.

– les étudiants de FLE ou FLS qui créent des carnets de voyage en arts ou de carnets réflexifs en sciences humaines (sociologie, visée ethnographique…) rédigés en français.

– Les étudiants étrangers qui regardent la France réalisent des carnets de voyage (vision artistique) ou de reportage (à visée informative).

– Les étudiants de l’IUT Tech de Co qui capitalisent les apports de leur stage professionnel à l’international et évaluent leur compétence linguistique.

– Les étudiants du Master MEEF (Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation de l’IUFM d’Aquitaine) qui produisent un projet en classe avec leurs élèves afin de faire participer leurs élèves au Prix Elève du carnet de voyage ou de monter un projet européen.

Les caractéristiques pédagogiques du carnet de voyage reposent en effet sur les fonctions diverses de l’image (illustration et témoignage, mise en valeur d’un message, aspects documentaires du réel, représentation d’art), de l’écriture, du lien texte-image et sur les habiletés cognitives qu’il suscite :

– Organisation spatiale et création originale d’une image où le texte est enlacé dans une même composition graphique,

– Narration du déplacement au fil des pages liées par une charte graphique plus ou moins évidente,

– Force du questionnement suscité par le voyage, qui agit sur le changement de repères et la confrontation à l’ailleurs, à l’Autre, à d’autres référents culturels,

– Double vocation du genre hybride du récit : lieux et temps évoqués / psychologie et intention de l’auteur,

– Trame narrative scénarisée pour témoigner d’une expérience et d’un déplacement en mots et en images.

A la fois outil d’accompagnement et médium d’expression estudiantine, le carnet de voyage-reportage et de mobilité ouvre de nouvelles perspectives pour la mobilité internationale et universitaire. Sa dimension créative et sensible permettrait d’évaluer les compétences transverses et interculturelles des projets de mobilité. Hors des savoirs académiques, cet outil formatif intermédia, de l’audio-visuel et au blog, s’inscrit en effet dans les nouveaux dispositifs de formation à distance, e-learning, mais aussi dans le cadre informel de la formation par soi-même, par le voyage et le  changement culturel et de repères qu’il nécessité et par la rencontre de l’Autre. Puisque le retour d’expérience est aussi enrichissant pour celui qui souhaite partir, le carnet de voyage devient alors passeport vers la mobilité et l’étudiant – carnettiste se fait passeur autant que découvreur. Les témoignages fédérés (plateforme, association Erasmus, Aquimob….) forme alors une communauté d’étudiants qui valorisent leur mobilité dans leur cursus et leur employabilité et en font alors un atout professionnel. L’enjeu du carnet de voyage est en effet autant l’apprentissage issu de la mobilité que la valorisation de celle-ci dans le curriculum-vitae en vue de l’entrée de la vie active pour décrocher le premier emploi.

Les étudiants volontaires de l’université de Bordeaux 4 (Droit-éco- gestion, Master MEEF et IUT Tech de Co) réalisent un carnet de voyage papier ou numérique. L’objectif est de narrer en images accompagnées d’un texte en français (ou bilingue) l’expérience vécue à l’université, celle de l’interculturalité, les rencontres, la découverte de Bordeaux…afin de participer au 1er Prix du carnet de voyage étudiant en fin d’année et remis lors du Rendez-vous du carnet de voyage de Clermont-Ferrand.

http://www.u-bordeaux4.fr/international/

Bibliographie :

ANQUETIL Nathalie. Mobilité ERASMUS et communication interculturelle : une recherche action pour un parcours de formation. Peter Lang, 2006.

BALLATORE Magali. Erasmus et la mobilité des jeunes Européens : entre mythes et réalités. Presses universitaires de France, PUF, 2010 (Education et société).

BOURDON Muriel. L’Europe des universitaires : un exemple grenoblois. Presses universitaires de Grenoble. PUG, 2012.

CHATZIANGELAKI Dimitra. Représentations et stéréotypes des enseignants : un enjeu pour l’interculturel : dans quelle mesure les représentations et les stéréotypes des enseignants peuvent-ils contribuer à l’ouverture vers un enseignement à visée interculturelle ?. Publibook.com, 2011.

CHAVES Rose-Marie, FAVIER Lionel, PELISSIER Soizic. L’interculturel en classe : des outils pratiques pour animer la classe. Presses universitaires de Grenoble. PUG, 2012.

FRAME Alexander. Communication et interculturalité : cultures et interactions interpersonnelles. Hermès science publications, 2013 (à paraître en février)

GOULVESTRE Laurent. Les clés du savoir être interculturel : optimisez vos relations à l’international, négociez efficacement, pilotez vos équipes à distance. AFNOR Editions, 2012 (3e édition).

VINCENZO Cicchelli. L’esprit cosmopolite : voyages de formation des jeunes en Europe. Sciences Po, 2012.

ZSCHACHILTZ Ralf, MALKANI Malkani. Pour une réelle culture européenne ? Au delà des canons culturels et littéraires nationaux. L’Harmattan, décembre 2012.

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l’université de Bordeaux (ESPE d’Aquitaine) et chercheuse au sein de l’équipe du MICA (2246 – Médiation, information, communication, art ) de l’université de Bordeaux Montaigne,
requalifiée en SIC (2010 – 2018 par le Conseil national des universités),
Docteur en sciences de l’information et de la communication.

More Posts

Le prix universitaire international du carnet de voyage

Ce prix universitaire est un prolongement entre l’université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand et la manifestation culturelle du Rendez-vous du carnet de voyage. Chaque année, des étudiants y trouvent un riche terrain d’application pour leurs études de licence Culture et patrimoine ou de Master Création éditoriale ou Conduites de projets culturels. Que ce soit par le biais de projets de groupe, de stages individuels ou d’interventions des organisateurs du festival (Association IFAV Il Faut Aller Voir), ces formations sur le carnet de voyage, de reportage et de patrimoine sont fortement liées à cette manifestation culturelle nationale au rayonnement européen. Outil pédagogique dans l’apprentissage du Français Langue Etrangère (FLE), le carnet de voyage fait l’objet d’un atelier proposé par le Service des étudiants étrangers à l’université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand et d’un projet d’accompagnement de la mobilité internationale des étudiants à l’université Montesquieu de Bordeaux 4 dans le cadre du service Relations Internationales et de la Culture (2011 – 2013).

Les étudiants inernationaux s’emparent du médium pour témoigner de leur expérience de façon créative et originale. La médiation interculturelle est valorisée par la diversité de l’expression plastique et littéraire qui caractérise le carnet de voyage. Distingué du Label Européen des Langues 2011 décerné par l’Agence 2E2F, Europe, Formation, Formation, France, le carnet de voyage intermédia (de l’ouvrage au site web – blog ou à l’audio-visuel) est un outil pédagogique, créative et artistique pour l’apprentissage des langues et pour l’éducation à l’interculturel de la maternelle à l’université (Bordeaux 4, l’IFAV Il Faut Aller Voir et le CRDP d’Auvergne – ministère de l’éducation nationale). Aussi, dans cette continuité, les étudiants en mobilité internationale, motivés par le service Relations Internationales et Culture de  Montesquieu – Bordeaux 4, mettent en oeuvre à travers la création de blogs ou de sites web et évaluent ainsi les apprentissages formel, non formel et informel de la mobilité.

Outil personnel de recherche et d’inspiration, ce carnet de la mobilité serait donc une mémoire structurée du vécu qui permettrait de se projeter dans l’avenir. En effet, il affine le regard, éveille aux émotions et met la pensée en mouvement pour construire une culture humaniste. Il sensibilise à l’esprit critique par rapport à ses propres codes culturels : le voyage agit sur a force du questionnement par le changement de repères et la confrontation à l’ailleurs et à d’autres référents culturels.  Il semblerait adapté aux projets de mobilité internationale développés par l’Agence 2E2F Europe, Education, Formation, France. « Cet outil mobiliserait une pédagogie documentaire créative qui allierait la double compétence de l’analyse de l’information et de l’observation sur le terrain : un médium à la fois documentaire et artistique »(P. Argod, 2010).

http://www.rendezvous-carnetdevoyage.com/page-prix-du-carnet-de-voyage-etudiant

http://www.univ-bpclermont.fr/article2084.html

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l’université de Bordeaux (ESPE d’Aquitaine) et chercheuse au sein de l’équipe du MICA (2246 – Médiation, information, communication, art ) de l’université de Bordeaux Montaigne,
requalifiée en SIC (2010 – 2018 par le Conseil national des universités),
Docteur en sciences de l’information et de la communication.

More Posts