L’objet patrimonial et de recherches historiques en sciences humaines et sociales

L’objet patrimonial et de recherches historiques en sciences humaines et sociales : vers une e-muséographie

Les fonds anciens et actuels de carnets de terrain ou de voyage (corpus de ma thèse de Doctorat, 2009) sont des sources d’étude pour les sciences de l’homme, notamment sur l’épistémologie des sciences humaines, de la géographie et de l’ethnologie – anthropologie, mais aussi pour la génétique des arts visuels, et serait donc un objet patrimonial fécond pour les humanités numériques. De l’œuvre picturale à l’inventaire du patrimoine, de l’illustration de l’Ailleurs à l’ethnographie et à la géographie culturelle, un corpus de carnets – de voyage souvent considérés comme carnets de recherches – qui serait numérisé en vue d’une e-muséographie à vocation de patrimonialisation, valoriserait au niveau national des fonds de carnets conservés dans les musées, bibliothèques et sociétés savantes. A la fois support, outil et objet de recherche, le carnet grâce au relevé dessiné puis aquarellé a été au service de la science et aux prémices de la naissance des sciences de l’homme. Outil personnel de recherche et d’inspiration créative pour les artistes, le carnet de voyage – reportage intermédia, de l’ouvrage au site web, est aussi un outil réflexif des sciences humaines, de la géographie à l’anthropologie mais aussi de valorisation des patrimoine(s) et du tourisme : carnet d’enquête sur le terrain, carnet ethnographique ou carnet de relevés d’observations. Ensemble de notes visuelles ou textuelles et d’esquisses, il est la mémoire de l’artiste ou du scientifique sur le terrain ou en voyage : recueil des matériaux, observations, récoltes aux prémices de l’oeuvre ou de la recherche.

Bases de données :

Le catalogue des archives et des manuscrits des bibliothèques universitaires françaises :http://www.calames.abes.fr/pub/

L’inventaire en ligne des corpus numérisés et des projets de numérisation des établissements et organismes de l’Enseignement supérieur et de la Recherche : http://www.numes.fr/numes/mainMenu.html

Des pistes d’études :

Carnets géologiques de Philippe Glangeaud de 1899 à 1929 en Auvergne. Bibliothèque universitaire de Clermont-Ferrand. http://bibliotheque.clermont-universite.fr/glangeaud/collections

Carnets de voyage de Jean Dresh : 115 carnets manuscrits rédigés sur le terrain entre 1934 et 1990. Université Paris 8. http://www.bibliotheque-numerique-paris8.fr/fre/notices/104696-Les-carnets-de-voyage.html

Carnet de voyage de Jules Cloquet en Italie en 1837. Université Paris 5. http://www.bium.univ-paris5.fr/cloquet/

L’herbier de Paolo Boccone en 1670. Bibliothèque universitaire de Paris 5. http://www.bium.univ-paris5.fr/boccone/

Pierre Loti dessinateur – Une œuvre au long cours. Alain Quella-Villéger, Bruno Vercier. Bleu autour, 2010. http://alain-quella-villeger.over-blog.com/article-nouveaute-pierre-loti-dessinateur-40198735.html

Carnets Mexicains d’Henri Cartier-Bresson – 1934-1964. Hazan, 1995. http://www.henricartierbresson.org/hcb/HCB_expo_fr.htm

Carnets de voyage (1856-1857). Herman Melville, traduit de l’américain par et présentation Philippe Jaworski. Mercure de France, 1993.

Samuel de Champlain : carnet de voyages au Canada : Une bande dessinée du XVIIe siècle interprétée par Patrick Henniquau, Bernard Mounier. Editions Bonne Anse, Micro-Média, 2007.

La collection Léo Drouyn, les albums de dessins des éditions de l’Entre-deux-mers : cinq volumes édités depuis 1997.

Le voyage d’Arthur Young en France, 1787, 88, 89 : http://lejournaldearthuryoung.fr/index.php?content=posts.php&init=40

Voyage dans les Pyrénées . Taine Hipollyte et Gustave Doré. Ed. MontHélios, 2002

La Terre sainte hier et aujourd’hui : lithographies et journal de David Roberts. Fabio Bourbon, David Roberts. Paris : Herscher, 1997.

Projet du LIDO sur le Voyage en Auvergne de Étienne-Jean Delécluze (1781-1863) : http://lido.hypotheses.org/462

Quatre siècles de cartographie en Auvergne de Mauricette Fournier http://lido.hypotheses.org/479

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.