Parlez-vous “carnet de voyage” ? 50e Congrès de l’UPLEGESS

Plénière du vendredi 31 mai au Congrès de l’UGLEGESS, Ecole des Mines à Paris

Quoi de plus naturel que de prendre un carnet pour garder trace ou… retracer une expérience, un voyage.
Le carnet de voyage est notre objet de prédilection pour offrir à nos étudiants un temps non contraint, un temps pour revisiter leurs souvenirs de mobilité tout en les interrogeant, les transformant en mots et en images pour mieux les partager. Les exemples célèbres de carnets transmis par des carnettistes-peintres ou écrivains voyageurs ne manquent pas, de Montaigne à Delacroix dans les siècles passés comme de Nicolas Bouvier à Zao Wou-Ki à l’époque contemporaine, chacun a tenté de “penser le sensible” (LAPLANTINE, 2018), éprouvé leur capacité de jugement, dessiner un “usage du monde” (BOUVIER, VERNET, 1985), avant de nous les partager. “Il est nécessaire de voyager pour frotter et limer sa cervelle contre celle d’autrui” (MONTAIGNE)
Deux “objets pédagogiques” ont été conçus dans des espaces,- temps distincts – un MOOC né au sein de l’Institut Mines-Télécom, piloté par Télécom Paris et diffusé à l’international sur Coursera et un Prix universitaire conçu par deux universitaires (Bordeaux et Clermont-Ferrand) – deux objets qui aujourd’hui se rencontrent pour mieux se répondre dans leurs dimensions ethnologique, interculturelle (PIERRE, SAUQUET, 2020) et artistique. Le premier objet, le MOOC, prend ses racines dans la pédagogie des Tandems (ESCHENAUER, 2013) portée par les enseignants de langues et cultures de grandes écoles d’ingénieurs. Une démarche centrée sur l’étudiant, engagé dans le respect de l’autre à partager sa langue et sa culture. Le deuxième objet, le Prix, correspond à la nécessité de mettre en forme et en couleurs, la découverte culturelle et patrimoniale par des étudiants inscrits dans des cursus universitaires orientés vers les métiers de l’éducation et de l’enseignement, de la culture et du patrimoine, notamment du livre ou ceux du tourisme, mais aussi dans des cursus en langues, en arts et en sciences humaines.
Nous partagerons nos dispositifs vous engageant à explorer votre propre potentiel réflexif et créatif face à vos voyages, à la rencontre, à l’altérité. Vous pourrez ainsi vous approprier concepts et carnets avant de les mettre en œuvre dans vos propres dispositifs au service de vos étudiants. Des idées de parcours possibles dans votre pédagogie feront l’objet d’échanges et de discussions.

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Pascale Argod (13 juin 2024). Parlez-vous “carnet de voyage” ? 50e Congrès de l’UPLEGESS. Carnet de voyage - reportage. Consulté le 23 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/11tha


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.