Carnet de voyage en pays Celtes

La culture celte est liée aux pays Celtes de l’Ouest de l’Europe et appartient à l’imaginaire culturel européen. En effet, les légendes, les mythes et la littérature médiévales ont fait la renommée de personnages comme Tristan et Iseult, le Roi Arthur, Merlin, les Chevaliers de la Table Ronde, Laudine ou la Dame de la Fontaine, Cúchulainn et Finn Mac Cumhaill, Midir et Étain…Ils sont des sources inspirantes pour un carnet de voyage imaginaire dans les pays Celtiques ou un carnet de patrimoine immatériel. Les pays Celtes sont définis comme les territoires dans lesquels était pratiqué la langue celtique au Moyen Age : Bretagne, Pays de Galles, Cornouailles, Ile de Man, Irlande et Ecosse. Trois régions du Nord-Ouest de l’Espagne (la Galice, les Asturies et la Cantabrie) revendiquent aussi un héritage celtique. Un carnet de patrimoine immatériel mettrait en exergue les liens identitaires entre ces terres celtiques et leurs héritages culturels communs.

En plus des sites archéologiques inventoriés (écouter le poscast de Radio France : « les Celtes réinventés par l’archéologie »), des preuves des origines celtiques sont pérennes dans l’étymologie de mots en langue régionale mais aussi dans les sonorités musicales à travers des instruments de musique spécifiques, tels la cornemuse, les bombardes (flûtes), les bodhrans (percussions), le uilleann pipe, la gaita de Galice ou la harpe celtique.

De plus, parmi des fêtes celtes, celle d’Halloween « all hallow’s eve » (traduction : a veillée de tous les Saints) a une renommée mondiale : la Samain était le nouvel an des Celtes en Grande Bretagne fêté le 31 octobre.

De nos jours, des festivals font revivre la culture celte :

– le Festival Interceltique de Lorient en France

– le Festival del Mundo Celta de Ortigueira en Espagne

Celtic Connections de Glasgow en Ecosse

– le Hebridean Celtic Festival, ou HebCelt, a lieu à Stornoway sur l’île de Lewis, la plus grande île des Hébrides écossaises

– le festival panceltique de Carlow en Irlande (une semaine de festivités).

A l’INSPE de l’Académie de Bordeaux, les étudiants du Master 1 MEEF Documentation ont réalisé une carte mentale de mise en projet « carnet de voyage en Pays Celtes » (Bretagne, Ecosse, Cornouailles Britanniques, Irlande, Île de Man, Pays de Galles, Asturies et Galice), puis un itinéraire géolocalisé, sonorisé et documenté du voyage en terres celtiques avec comme point de départ la Forêt de Brocéliande en Bretagne (cf. sites légendaires). Les consignes demandent de choisir un type de production “carnet de voyage” que vous souhaitez mettre en oeuvre, de la caractériser en justifiant ses atouts pédagogiques en classe, notamment pour valoriser la pluridisciplinarité, la pédagogie de projet et l’expression personnelle de l’élève et surtout l’éducation aux médias et à l’information (EMI). Certains étudiants y ont envisagé de produire un média en classe, notamment une webradio (voir le CLEMI de Bordeaux), et d’expérimenter des échanges linguistiques entre classes, notamment en lançant un projet européen e-Twinning.

 



Citer ce billet
Pascale Argod (2024, 15 avril). Carnet de voyage en pays Celtes. Carnet de voyage - reportage. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w7zv

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.