Le carnet de voyage au regard de la sémiologie de l’image

Revue ARGOS, n°46-47, juin 2010

Revue ARGOS, n°46-47, juin 2010, SCEREN-CRDP de Créteil

Extrait de l’article « Le carnet de voyage au regard de la sémiologie de l’image », Pascale Argod, Revue ARGOS, Ministère de l’éducation nationale – SCEREN – CRDP de Créteil, double numéro n°46-47, juin 2010, p. 72-77 (6 pages).

http://www.sceren.com/cyber-librairie-cndp.asp?l=argos-n-46-47-juin-2010&prod=311697

De la sémiologie de l’image pour analyser le carnet de voyage

Le carnet de voyage pourrait être un média destiné à véhiculer les représentations touristiques et esthétiques d’un espace, perçu à la fois comme « produit » et comme support à analyser[1]. La sémiologie de l’image permet de déterminer en quoi les images offrent un regard interculturel sur le monde et comment le carnet de voyage oscille entre géographie vécue et géographie de l’imaginaire. Le carnet de voyage séduit-il le lecteur grâce à des attendus ou des clichés…en référence à des représentations collectives autour du voyage, de sa destination ou du pays choisi et incite-t-il ainsi à voyager à travers une vision touristique proposant des lieux communs ? La sémiologie de l’image permet de soulever un certain nombre de problématiques relevant de la définition du genre « carnet de voyage » : Les images (= représentations visuelles fixes) du carnet de voyage transmettent-elles un message exotique ou un message ethnographique (= description des peuples) ? Peuvent-elles être des outils de l’anthropologie visuelle (= ethnographie) ? Est-ce que les images du carnet de voyage transmettent un message pour donner envie de voyager (séduction de l’image) ? Quelle place occupe le mythe (étymologie « récit raconté » en grec)? Quel est l’horizon d’attente (domaine de l’histoire de la représentation visuelle ou contexte) des images du carnet de voyage ? Comment les images sont-elles le reflet d’un genre métisse et hybride, le carnet de voyage ? En quoi le carnet de voyage sensibilise-t-il à l’interculturel (= relation et différence avec une autre culture = ethnologie) ?

L’interprétation[2] de l’image (description, interprétation, fabrication) : du métissage culturel à l’interculturel

Le carnet de voyage est issu d’un mélange d’éléments de la culture du voyageur et de celle de l’Autre. Aussi déterminer ce qui relève de la connotation, des mythes ou des topoï de l’orientalisme ou de l’exotisme serait pertinent. Nous allons essayer d’évoquer uniquement quelques pistes possibles en vue d’une analyse des images du carnet de voyage. Nous nous inspirons des recherches et des publications de Martine Joly et de Jacques Aumont sur la sémiologie de l’image : « L’image et les signes » de Martine Joly (éditions Nathan, 1994) et « L’image » de Jacques Aumont (Nathan, 1990). Etant donné le nombre important de publications autour de l’analyse de l’image fixe, il nous a semblé utile de nous centrer essentiellement sur ces deux essais d’une grande densité que nous ne pourrons que survoler.


[1]     Voir l’Atelier Cultural Studies sur le thème « Christian Malaurie, pour une lecture anthropologique de l’image en SIC » proposé aux étudiants doctorants en SIC de l’université de Bordeaux III le 6 avril 2009 et organisée par Mme Hong-Mercier et l’équipe de recherche Imagines (MICA en 2010).

[2]     Voir l’article : «Interprétation», Martine Joly, in Dictionnaire mondial de l’image, dir. de Laurent Gervereau, Nouveau monde éditions, 2006, p. 555-558.

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (ESPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2018 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.