Carnet d’immigration hommage à Joséphine Baker

Le Parcours Citoyen a pour ambition de favoriser une culture de l’engagement durant le temps scolaire. Si l’élève acquiert des connaissances et des compétences avec l’éducation morale et civique (EMC) ou bien l’éducation aux médias et à l’information (EMI), il devient par ailleurs véritablement sujet et acteur à travers une participation et des prises de responsabilité au sein des instances (conseils de classe, conseils d’administration, etc.), d’une classe coopérative ou encore dans la vie associative, par exemple. Les objectifs formatifs de l’enseignement moral et civique, l’EMC sont pour l’élève de :

  • Partager les valeurs et les normes d’une école républicaine dans une société démocratique (Cf Le Carré Régalien)
  • Apprendre à vivre ensemble: penser et agir par soi-même et avec les autres (principe d’autonomie), comprendre le bien-fondé des règles et agir en conséquence (principe de discipline), reconnaître le pluralisme des opinions, des croyances et des modes de vie (principe de coexistence des libertés)
  • Construire sa citoyenneté: participer en fonction de son âge et de son niveau d’apprentissage à la communauté des citoyens.

Un livret de citoyenneté est transmis à chaque élève au terme de la scolarité obligatoire (Brevet des collèges) afin qu’ils disposent tous d’un document rassemblant tous ces grands principes et qu’ils puissent attester du niveau de leur engagement. Suite à ma participation au Forum du réseau Histoire de l’immigration du 18 mai 2021(atelier 3 – Interroger les migrations par l’intime et la création artistique), il m’a semblé que monter un projet en lien avec l’Immigration tendrait vers une éducation au “Vivre ensemble”. Les ressources du Musée de l’histoire de l’immigration à Paris offrent de nombreuses pistes pédagogiques.

A travers une infinité de points de vue, de registres et de médiums, les artistes sondent la réalité de l’expérience migratoire, la traduisent et touchent avec subtilité la sphère du sensible. Aussi, font-ils du carnet de voyage sans le dire, du moins sans forcément le revendiquer comme genre artistique, médiatique ou éditorial. A l’INSPE, dans le cadre  du Master MEEF du Parcours MEEF “Encadrement éducatif”, les étudiants investissent depuis plusieurs années le carnet de voyage pour le “vivre ensemble”. En travail de groupe (binôme ou trinôme), ils ont, cette année, pour objectif d’imaginer une proposition de réalisation sur le thème “Immigrations” à partir des ressources listées dans le cours disponible en distanciel : carnet de voyage édité, blog – reportage, dessins de presse, cartes, interviews, jeux. La réalisation demandée peut être certes documentaire ou artistique mais surtout intermédia et à visée de réflexion sur la notion d’engagement et de citoyenneté. En effet, croiser le parcours citoyen et le parcours artistique et culturel est tout à fait pertinent en vue de l’éducation à la citoyenneté car le projet alors facilite la pluridisciplinarité et le travail en équipe d’enseignants avec notamment l’enseignante – documentaliste au CDI afin de célébrer l’hommage national rendu à Joséphine Baker au Panthéon.

Les projets les plus réussis ont investi le carnet de voyage intermédia de l’exposition au spectacle sur scène, de la carte sensible au “mur d’expression”. Les ressources du Musée de l’Histoire de l’Immigration et du site “Cartographies traverses ont été sollicitées en favorisant une grande pluridisciplinarité dans le travail au CDI avec l’enseignante – documentaliste (et la découverte de récentes publications en littérature de jeunesse : voir ci-dessous). Pour la majorité des productions visées, il s’agit de projets en arts qui aboutissent à une réflexion sur le parcours remarquable de Joséphine Baker et parfois à un engagement citoyen. Les titres de certains projets sont révélateurs de l’implication souhaitée, notamment pour insérer des élèves allophones dans le travail collectif : “Dis moi d’où tu viens, je te dirais qui tu es”, “De l’utopie à la réalité”, “Mon histoire devient la tienne”, ” De la Grande Histoire à la petite histoire”.

 

 



Citer ce billet
Pascale Argod (2022, 18 janvier). Carnet d’immigration hommage à Joséphine Baker. Carnet de voyage - reportage. Consulté le 22 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mdco

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.