Journée d’étude sur le carnet de voyage à l’université

Une Journée d’étude « Le carnet de voyage intermédia : pratique artistique, outil d’enseignement et médium pour la recherche » a été organisée le vendredi 3 décembre 2021 sur le Campus Bordeaux – Victoire dans l’amphi Durkheim.

Carnet de voyage intermedia_journée d’étude 031221 UB Victoire_Programme

A l’occasion de l’achèvement du MOOC « Un carnet interculturel pour une mobilité universitaire réelle ou virtuelle » (lancement prévu en mai 2022 par l’IMT Institut Mines Télécoms Paris porteur du projet) et de la 7ème édition des Rencontres du carnet de Voyage organisées par Lettres du Monde à Bordeaux, cette journée d’étude invite à découvrir la richesse pédagogique de l’outil carnet de voyage (qu’il soit à visée de reportage, d’apprentissage ou de communication) dans l’enseignement mais aussi de circonscrire l’intérêt de ce médium pour la recherche. Ainsi, comment le carnet, les notes visuelles et les méthodes visuelles en générale, sont-ils investis dans l’enseignement supérieur ?

En effet qu’il soit réalisé de notes textuelles et visuelles comme recueil de données ou de réflexions, mémoire ethnographique ou scientifique, relevé d’observations, le carnet de recherche se définit comme le document primaire des données brutes, nécessaire à l’élaboration du travail secondaire en vue de la publication, à la source de la pensée scientifique et du cheminement intellectuel, des hypothèses et vérifications aux explications et communications de la recherche. A travers l’enquête sur le terrain, il est aussi un outil de formation professionnelle pour les métiers de la médiation, de l’animation, de l’éducation – enseignement, de la culture et du patrimoine, entre autres… (DUT, Licence Pro, Master Pro). Carnet de voyage, carnet de terrain, carnet d’enquête, carnet de recherche, carnet de mobilité, carnet interculturel sont autant de dénominations possibles de cette notion de “carnet” où l’image a autant d’importance que le texte et facilite la pensée réflexive, l’exercice de l’esprit critique et porte la créativité à travers des apprentissages formels ou informels. La problématique soulevée en recherche par ce médium est d’autant plus d’actualité, que le 2e colloque international « Méthodes Visuelles » en sciences humaines et sociales : de la captation à la diffusion des résultats. Données, méthodes, résultats, valorisation est organisé aux Canaries (Espagne), les 9 et 10 décembre 2021. Il porte sur divers objets : enregistrement par ordiphone, appareils dédiés (app photo, caméras, enregistreurs audio), caméra 360°, capture d’écrans (pour activités impliquant un ordinateur, pour de la   visiophonie…), eyetracking – lunettes / caméras, dispositifs de vidéosurveillance (en interrogeant l’éthique associée), captation graphique des informations scientifiques, création d’infographies et d’animations vidéographiques comme trace d’une recherche et pour la diffusion d’informations scientifiques. 

 “Le carnet de recherche : démarche, pensée et méthode visuelles” à travers son rendu visuel, pourrait porter l’héritage de l’anthropologie visuelle et de la démarche de l’ethnographie. En référence à l’ouvrage La description ethnographique de François Laplantine, il me semble utile de retenir quelques citation de ce chercheur. Elles m’ont été indispensable à la réflexion sur titre choisi en lien avec les méthodes visuelles :

  • «  L’indissociabilité de la construction d’un savoir (anthropologie) à partir du voir et d’une écriture du voir (ethnographie) n’a rien d’une donnée immédiate ou d’une expérience transparente. C’est une entreprise au contraire extrêmement problématique qui suppose que nous soyons capables d’établir des relations entre ce qui généralement tenu séparé : la vision, le regard, la mémoire, l’image et l’imaginaire, le sens, la forme, le langage.»
  • « Un regard si ce n’est inquiet, du moins questionnant, qui part à la recherche de la signification des variations. C’est la raison pour laquelle il convient sans doute maintenant de différencier deux termes dont l’un est sans doute mieux qualifié que l’autre pour désigner l entreprise ethnographique : voir et regarder. »
  • « C’est la capacité de bien regarder et de tout regarder, en distinguant et en discernant ce que l’on voit.»

Mes collègues ont étayé, de par leurs recherches, la thématique retenue selon le programme ci-dessous :

9h à 10h : MOOC « Un carnet interculturel pour une mobilité universitaire réelle ou virtuelle », Cécile Brossaud, enseignante de FLE, Français langue étrangère, et chargée d’ingénierie pédagogique à Télécom Paris, pilote du projet Mooc Interculturel financé par l’Institut Mines Télécom Paris (IMT Paris), Pascale Argod, enseignante en SIC, Sciences de l’information et de la communication à l’INSPE, Institut national Supérieur du Professorat et de l’Education, Bordeaux.

10h à 10h30 : Le carnet de recherche : démarche, pensée et méthode visuelles, Pascale Argod (enseignante en SIC à l’INSPE Bordeaux)

10h30 à 11h : Les carnets d’enquête anthropologique : une pédagogie de la créativité au service de la science, Emilie Fort-Ortet, professeure agrégée de Lettres modernes à l’IUT Bordeaux-Montaigne, Sarah Marchiset, doctorante en anthropologie (UPV Montpellier III, UMR SENS, doctorante associée UMR Passages, projet « Food2gather »), chargée de cours à l’IUT Bordeaux-Montaigne et des étudiants et anciens étudiants de l’IUT Bordeaux-Montaigne (inscrits à l’Université de Bordeaux en sociologie)

11h à 11h30 : Cartographies, spectres et géographie affective, Thierry Lafollie, illustrateur – Résident arts et sciences Facts 2019 « Urbis Hypermnesis » à l’Université de Bordeaux

11h30 à 12h : Présentation de la Revue Française des Méthodes Visuelles, Alain Bouldoires (MCF au MICA Médiations, Informations, Communication, Arts de Bordeaux-Montaigne)

12h à 12h30 : Le carnet de voyage, une écriture du monde, Cécile Quintin, Directrice de Lettres du Monde, Xavier Mouginet, Editeur des Editions Elytis, organisateurs des Rencontres du carnet de Voyage de Bordeaux qui s’installent à l’écosystème Darwin du 4 au 5 décembre.

12h30 à 13h : Temps d’échange sur les perspectives pour les étudiants de l’université de Bordeaux avec le public (étudiants et enseignants)

13h : Clôture avec invitations à la prolongation l’après-midi

Invitations à la prolongation, l’expérimentation et la rencontre :

Invitation à découvrir l’exposition « L’objet de ma culture » créé par les étudiants et enseignants de l’Espace Langues et du Parcours International en Sciences de l’Homme.

> 15h30 : échange autour de l’exposition par Purva Darole, lectrice (en anglais) – rdv Campus Bordeaux Victoire, Atrium.  Sur inscription

Initiation au carnet de voyage dessiné (Urban Sketching) proposée par Adrien Clairet et Maud Modjo, artistes du mouvement Urban Sketcher Bordeaux à destination des étudiants et personnels de l’Université de Bordeaux. 15h à 17h  Sur inscription

Invitation à l’inauguration des 7e Rencontres du carnet de voyage, une écriture du monde à Bordeaux 18h30 – rdv à l’Ecosystème Darwin

Programme du week-end des 4 et 5 décembre à découvrir sur le site de Lettres du Monde

 



Citer ce billet
Pascale Argod (2022, 18 janvier). Journée d’étude sur le carnet de voyage à l’université. Carnet de voyage - reportage. Consulté le 14 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mdcm

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.