Trame narrative et typologie des projets pédagogiques numériques

Cette année, dix-sept PPN Projets pédagogiques numériques ont été réalisés par les étudiants ou enseignants stagiaires de Master 2 MEEF à l’INSPE Bordeaux. Ces projets, centrés sur la réalisation d’un « carnet de voyage » en classe, s’inscrivent dans l’esprit de la plateforme e-Twinning du Ministère : échanges, pédagogie de projet, outils numériques, travail collaboratif et innovation pédagogique. Le carnet de voyage semble en effet un outil fécond pour la créativité pédagogique. Croiser des axes ci-dessous permet de l’atteindre dans le cadre du dispositif PPN Projet pédagogique numérique en vue de la formation aux métiers de l’enseignement et de l’éducation :

  • Sujet : langue et culture, altérité et géographie, sciences, citoyenneté, arts…
  • Visée éducative : expression personnelle textes + images, production littéraire, pratique artistique, pratique médiatique, tolérance, échanges ou communication…
  • Stratégie d’apprentissage : choix d’intelligences multiples (Howard Gardner) et objectifs d’apprentissages selon les compétences visées (cf. programmes d’enseignement).
  • Scénarisation pédagogique : séances, activités, ressources utilisées…
  • Production médiatique : album sonorisé, guide touristique, e-book, production audiovisuelle, blog, webdocumentaire, combinaison de 2 carnets, transmédia…
  • Trame narrative du carnet et du voyage : reportage, échange, virtuel, patrimoine, créatif et imaginaire

J’ai pu dégager une typologie de six projets « carnet de voyage » à partir de la trame narrative envisagée. Néanmoins, le carnet de voyage « reportage » à partir du terrain ou de la sortie scolaire n’a pas pu être investi cette année suite aux mesures sanitaires dues au COVID-19. Cependant, certains enseignants stagiaires ont envisagé la sortie scolaire en fin d’année comme un prolongement du projet. Ce serait alors son aboutissement mais surtout la récompense du travail de la classe.

Le carnet de voyage “échange” est investi à partir d’une personne rencontrée et d’une trame narrative qui prolonge le réel. Ainsi, le PPN « Découverte de l’Ile Maurice à travers les cinq sens » en maternelle (Amanda Rambhujun) favorise la découverte du pays d’origine de l’enseignante. Chaque sens (l’ouïe, l’odorat, le toucher et la vue) est décliné sous la forme d’affiches puis mis en pages à partir d’items tels que le vivant, l’environnement, la vie quotidienne et les coutumes. Le PPN « L’école : mon premier voyage – échange avec une classe tunisienne » en maternelle (Justine Mouchet-Nurit) valorise l’échange médiatique à partir de vidéos et de lettres rédigées afin de s’approcher de la culture tunisienne : recette biblis, l’école, peinture, danse, recette coucous, climat et paysage, herbier… Le PPN « Le voyage de la mascotte Ducky à la découverte des cinq continents » en CE1 (Maxime Cliquot et Calypso Salamand) porte sur la découverte de cinq pays : l’Espagne, Algérie, Bolivie, Japon, Nouvelle Zélande à travers la rencontre de personnes devenus des guides culturels de leur pays. Via Skype, ils communiquent leur motivation pour vivre ou avoir voyagé dans le pays. La narration utilise la création d’un passeport sous la forme d’un quizz qui motive un défi inter classes en fin de séquence. Un autre type de carnet a été envisagé : le carnet de marin qui suit la Skippeuse Sam Davies via son blog. Ce PPN « Carnet de Voyage fictif autour de la célèbre course du Vendée Globe » en CM2 (Amélie Teyssot et Mathilde Alba) a fait connaître le monde la voile, la vie à bord et la difficulté d’une course en solitaire riche en aventures et en découvertes du milieu marin.

Le carnet de voyage “virtuel” propose à partir du numérique une trame narrative qui prolonge le réel. Le PPN « Carnet de voyage de la petite goutte d’eau autour du monde » en CE1 (Elodie Bence) est un carnet scientifique des états de l’eau au fil de cinq escales : Paris, Tanzanie, Chine, Pôle Nord, New York. Le carnet de bord de marin est aussi investi dans le PPN « À la découverte du monde maritime avec Energy Observer » en CE2  (Mallory Branjonneau et Marion Choublier) : techniques de navigation du catamaran, découverte de différents écosystèmes sous-marins, impact du réchauffement climatique lors de trois escales (l’île du Spitzberg, villes de Valencia et de Tel Aviv). Le PPN « Carnet de voyage sur les pas de Malala Yousafzai : voyager pour véhiculer ses idées » en CM2 (Tiffany Thomas et Chloé Delepeau) propose un reportage virtuel sur l’éducation des filles dans le monde à travers cinq pays : France, Arabie Saoudite, Nigéria, Angleterre et Pakistan. Dans le PPN « Mon journal de bord du Vendée Globe 2020 » en CE2 (Maud Martin), un rituel quotidien s’instaure pour suivre l’avancement des skippers (à l’aide des vidéos sur le site) mais surtout du bateau de classe (position, horizon, nœud, vent…) ainsi que des bateaux individuels des élèves. Cette implication aboutit à la rédaction de textes afin de constituer un journal de bord de l’équipage virtuel de la classe et motive l’expression écrite et l’imaginaire au fil de l’eau, des courants et des marées. 

Le carnet de patrimoine porte sur le patrimoine historique et la trame narrative est donc à reconstituer. Ainsi le PPN « Les maisons du monde » en CE1 (Jerémi Culerier) combine le réel avec la découverte de l’architecture de cinq pays (Russie, Mongolie, Sénégal, Pérou, Groenland) et pour point d’arrivée notre région Aquitaine. L’imaginaire est suscité à travers l’histoire d’un extraterrestre qui visite le monde et qui change de pays au gré de ses mésaventures. La classe a du imaginer les éléments du synopsis. Le PPN « Notre voyage dans le temps » en CE2 (Pola Jasiowka) initie les élèves à trois périodes historiques différentes (Préhistoire, Egypte antique et Moyen-Age) à partir de la trame narrative de l’album “Le loup qui voyageait dans le temps”. Oeuvres d’art et objets de la vie quotidienne ont servi d amorces à la plongée dans notre histoire.

 Le carnet de voyage “créatif” favorise l’imaginaire et la création d’une trame narrative originale à partir d’un personnage imaginé. Ainsi, le PPN « Carnet de voyage « Sur les traces de Billy » en maternelle (Lisa Geraud) permet de suivre la mascotte de la classe Billy afin de favoriser pour l’apprentissage précoce de l’anglais au fil du voyage. Deux escales ont été proposées aux élèves : l’Italie  et la Chine. Pour chaque pays, une ville et son patrimoine matériel et immatériel ont été privilégiés : par exemple, Venise à travers la cuisine, le Carnaval et les masques. Le PPN « Carnet de voyage en Angleterre avec Monkey » au CP (Manon Aubert) ouvre aussi sur l’apprentissage précoce de l’anglais. Le voyage virtuel à Londres de la mascotte de la classe, Monkey entrainent les élèves vers les sites renommés, les transports emblématiques et les spécialités culinaires à découvrir. Le PPN « Carnet de voyage “La tête dans les étoiles » en CM1 (Pierre-Adrien Marchetti et Ato Chadourne) est un carnet de voyage sonorisé pour relater l’odyssée spatiale d’un personnage fictif “le Captain Bel Air” à la découverte de différentes planètes en réalisant une « carte d’identité » de chaque planète. Le PPN « Raconter le tour du monde d’un personnage imaginaire » en CM1 – CM2 (Anastasia Cologni) a pour trame narrative une histoire imaginée à partir des voyages réalisés par les élèves de la classe dans six pays (Egypte, Ile de la Réunion – France, Madagascar, Maroc, Amsterdam, Athènes).

Le carnet de voyage imaginaire démarre par un album de jeunesse dont il s’agit d’imaginer d’une suite donc à prolonger par l’imaginaire. Le PPN « A la découverte du monde avec Loup » en CE1 (Johanna Fontalirand) poursuit l’histoire de l’album “Le loup qui voulait faire le Tour du monde” et ajoute cinq destinations à découvrir en classe : Paris, Londres, Kenya, Népal et Chine. Le PPN « Carnet de voyage du loup autour du monde » en CE1 (Maude Adam et Victoria Degavriel) porte quant à lui sur cinq pays : Nouvelle Calédonie, Burkina-Fasso, Italie, Chine et Cuba. Il s’agit d’un carnet vidéo avec de l’ audio sous forme de cartes postales sonores mises en voix par les élèves et accompagnées de la musique typique. Le PPN « Dans les pas d’un explorateur : l’expédition d’Archibald » en CM2 (Océane Brechat et Laure Petriat), c’est l’album Les Derniers Géants de François Place qui est mis à l’honneur en découvrant plusieurs destinations : Angleterre, Calcutta en Inde, Pays des Wa en Chine, Tibet en Chine, Irkoutsk, la région de la Sibérie, Moscou et Saint Pétersbourg en Russie puis le départ pour l’Amérique.

La valorisation à l’extérieur de l’établissement permet le partage de l’expérience pédagogique. Aussi, certains projets sont consultables sur le blog PI Pédagogie Innovation de l’INSPE, en Podcast France Culture pour l’appel à projet « les podcasts des profs », pour « Extra classe » du Réseau CANOPE…sur un blog péda tel que « le blog des CPE M2 » réalisé à l’INSPE Bordeaux ou encore via les plateformes académiques de partenaires de l’éducation comme le CLEMI pour l’enseignement des médias d’information (32e semaine de la presse et des médias à l’école).



Citer ce billet
Pascale Argod (2021, 1 juin). Trame narrative et typologie des projets pédagogiques numériques. Carnet de voyage - reportage. Consulté le 14 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mdcb

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.