Enquête sur le carnet de voyage, outil pédagogique en classe

Dans le cadre de la formation initiale des enseignants à l’ESPE d’Aquitaine, j’avais mené en 2017 une enquête de vingt-six questions à destination des professeurs des écoles stagiaires en vue du bilan de fin d’année du dispositif PPN « Carnet de voyage en Europe » et « Carnet de voyage pour l’enseignement des langues et de l’interculturel ». Les cinq dernières questions sur les apports formatifs et numériques avaient été étudiées lors du Forum PI (Pédagogie innovante) de l’ESPE d’Aquitaine, le vendredi 30 juin 2017. Cette année, à distance (COVID-19) sur MOODLE (interface « questionnaire »), j’ai souhaité renouveler cette enquête en ciblant seize questions posées à mes deux promotions d’enseignants stagiaires : professeurs des écoles et enseignants certifiés d’Allemand. Les points de vue semblent converger comme vous pourrez le constater dans cette courte synthèse des réponses.

        Pour le Professorat des écoles, le type de projet « carnet de voyage » se définit avant tout comme un voyage imaginaire et artistique mais aussi réel car deux-tiers des stagiaires n’ont pas pu organiser de sortie alors qu’un tiers a lancé une sortie (souvent musée ou balade urbaine). Les enseignants stagiaires travaillent le projet en amont sur les représentations et en aval sur la mémoire mais moins sur le terrain lors de la sortie. L’approche est le plus souvent artistique et interculturelle, avant même d’être linguistique et littéraire. Le carnet de voyage se rapproche du livre d’artiste et du carnet imaginaire, plus rarement du carnet de reportage. Les disciplines d’enseignement visées sont les arts visuels, le français et la géographie, et dans une moindre mesure, les sciences de la terre et l’éducation musicale. Ce type de projet participe de l’éducation à l’EAC et à l’interculturel et la production « carnet de voyage » se définit par trois caractéristiques : le lien texte -image, l’itinéraire et l’ailleurs. La créativité est la première compétence sollicitée puis viennent l’imaginaire et la composition artistique avant même le travail sur les représentations. Les attitudes mobilisées sont la curiosité en priorité, puis la créativité et l’interaction – échanges. L’intérêt du carnet de voyage porte nettement sur la pratique créative puis sur l’outil de communication pour l’échange à partir de la mémoire du voyage. Les intelligences multiples mobilisées (cf. Howard Gardner) sont essentiellement linguistique et visuo-spatiale, puis interpersonnelle. La valorisation de la production est réalisée auprès des parents et sous la forme d’un site web ou blog et d’une exposition dans l’école. La plus-value numérique semble bien la valorisation du projet et sa communication, avant même la production documentaire numérique et les compétences médiatiques sollicitées, ce qui peut paraître étonnant.

       Pour les PLC d’Allemand (CAPES d’Allemand), le type de projet « carnet de voyage » est surtout un voyage virtuel sans sortie axé sur les représentations et il semble à la fois artistique, linguistique et patrimonial. Les formes « guide touristique » et « carnet de reportage » sont les plus souvent choisies. Cet outil d’éducation à l’interculturel et au patrimoine mobilise les disciplines d’enseignement telles que la géographie, les langues, les arts visuels et l’éducation musicale. Les compétences mobilisées semblent centrées sur l’imagination, la composition artistique, la créativité et la compréhension interculturelle, dans une moindre mesure la démarche d’enquête. L’enseignant stagiaire définit la production « carnet de voyage » par trois caractéristiques telles que le lien texte-image, la narration et l’itinéraire.

            Cette enquête a été complétée par l’analyse de pratique PPN qui interroge les enseignants stagiaires sur l’intérêt de la pédagogie de projet, de la pluridisciplinarité et de l’intégration du numérique. Cette triple focale centrée autour de la problématique retenue doit constituer le coeur de la réflexion. En somme, quel est le rôle de l’enseignant dans l’accompagnement pédagogique ?

Lors de la classe virtuelle (via CLASSILIO Via) les 14 et 16 avril 2020, nous nous sommes interrogés sur les types de pédagogie du projet dans laquelle l’apprenant est placé en situation de résolution de problèmes, participant de fait au processus d’apprentissage :

  • Celle qui organise dans une architecture de projet, les activités qu’elle fait exercer aux élèves. Le projet est un cadre de travail;
  • Celle qui assure l’éducation des activités de projet au même titre que celle des activités mathématiques littéraires, historiques, etc. Le projet est un objet d’éducation;
  • Celle qui part des projets des élèves pour organiser leurs activités d’apprentissage. Le projet est un mobile et une méthode de travail.

Par ailleurs, une réflexion sur les récits de voyage, leur utilité dans la formation des enseignantes et enseignants, a été menée à l’HEP de Vaud – Lausanne par Florence Quinche et publiée sous le titre « Ecritures à double tranchant » dans la revue Prismes : le fantastique voyage en février 2020 :

https://orfee.hepl.ch/bitstream/handle/20.500.12162/4015/Quincheprismes-no26_2020.pdf?sequence=1

A l’heure des mobilités hybrides (activités virtuelles en lien avec la mobilité comme l’apprentissage à distance, organisé par l’établissement d’accueil avec une mobilité physique à l’étranger à une date ultérieure) inscrites dans le prochain programme Erasmus + 2021-2027, il semble pertinent de questionner le voyage formateur dans le cursus de formation estudiantine.

https://agence.erasmusplus.fr/2020/06/05/rentree-2020-les-nouvelles-mobilites-hybrides-mixant-activites-virtuelles-et-mobilite-physique/

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.