Carnets zoologiques (sur l’évolution animale) au Muséum

Dans le cadre de la formation au Master MEEF, une action de formation est proposée à l’INSPE Bordeaux afin de réaliser un projet pédagogique pluridisciplinaire Arts & Sciences à partir des collections natualisées et des expositions du Muséum de Bordeaux. Les enseignants stagiaires ont initié des carnets zoologiques (sur l’évolution animale) afin de permettre aux élèves d’exploiter leur visite. Plusieurs espèces animales ont été plus particulièrement étudiées dans leur évolution : la diversité des primates ou des oiseaux d’Amérique du Nord et d’Amazonie (strates), l’adaptation de la famille des camelidés selon l’aridité du climat dans le monde, la famille des félinidés sur plusieurs continents. Pour chacune des espèces, l’élève mènera une enquête scientifique afin de prendre conscience de la menace humaine qui pèse sur leur disparition et de protéger les orangs-outans de Bornéo due à la déforestation et les lémuriens malgaches dans la réserve de Nocibé.

https://www.museum-bordeaux.fr/accueil

La narration doit amener à la découverte de quelques carnets de voyage à l’aquarelle :

  • Sur les oiseaux : Les cigognes noires (carnet de voyage en Afrique) d’Alan Johnston, Les oiseaux disparus d’Amérique : dans l’oeuvre de Jean-Jacques Audubon, Henri Gourdin, Alain Joveniaux, Les oiseaux d’Amérique d’Audubon en 1830.
  • Sur les primates : lémuriens dans extraits de Madagascar, stupeur verte de Stefano Faravelli ou sur les gorilles : Des Gorilles, des hommes au Congo de A. Dan.
  • Sur les félins : extraits de La fin d’un monde de Peter Beard, Africa, carnets d’artiste de Kim Donaldson, Magie d’Afrique de Denis Clavreul, Féroces et fragiles, les félins dans l’oeuvre de Robert Gallet (exposition 2017).

La narration doit évoquer la prise de conscience écologique contemporaine à partir de diverses ressources en ligne : articles du National Geographic ou Reporterre…, expéditions scientifiques du Muséum MNHN et du CNRS, actions d’associations comme WWF sur les espèces prioritaires, reportages audiovisuels (Arte, Universscience.TV + films documentaires au cinéma), cartes et graphiques, créations artistiques engagés, images choc….

En fait, il s’agit de lancer un projet pluridisciplinaire sur la forêt dense tropicale, réserve de biosphère, à partir par exemple de l’expédition scientifique Tous les matins du monde en Papouasie avec l’artiste Stéphanie Ledoux (2018).

Les objectifs pédagogiques en sont les suivants :

  • comprendre l’intérêt des  expéditions scientifiques d’inventaire en Amazonie, à Madagascar, en Indonésie, dans le bassin du Congo en Afrique Centrale…
  • lister quelques nouvelles espèces animales découvertes aujourd’hui.
  • sensibiliser aux réserves de biosphère et aux actions de sauvegarde de la forêt tropicale primaire.
  • découvrir les actions médiatiques de sensibilisation militante pour la préservation de la biodiversité animale.

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.