Le carnet (de voyage) ethnographique : formation continue

Lors de la 4e édition des Rencontres « Carnet de voyage, une écriture du monde »,
organisée par Lettres du Monde au marché des Douves à Bordeaux, une formation continue a été organisée le vendredi 30 novembre à destination de cinquante enseignants (Professeurs – documentalistes, de langues, de lettres et d’histoire-géographie) ou bibliothécaires. Cette demi-journée a eu pour thème « Le carnet de voyage ethnographie : mobilités, interculturalités et créativité ».

Il s’agit de monter des projets ensemble (avec les CDI et les bibliothèques) sur l’interculturalité, de confronter les usages éducatifs du carnet de voyage ainsi que ses atouts pédagogiques, exploiter en classe ou au CDI un carnet de voyage sur l’Amérique Latine, valoriser l’éducation à l’interculturel et à la mobilité (via les échanges, les voyages et les sorties scolaires) et bien sûr faire découvrir la diversité des carnets présentés lors de cette manifestation culturelle et artistique bordelaise.

4èmes Rencontres du carnet de voyage, une écriture du monde à Bordeaux, 2018

Mes objectifs d’enseignante – formatrice sont les suivants : penser le carnet ethnographique comme un outil de médiation (inter)culturelle, relier l’enseignement du second degré à des réflexions universitaires sur l’altérité, l’ethnographie et l’interculturalité, réaliser un carnet d’enquête sociologique et promouvoir une pédagogie de l’émancipation, découvrir une palette des carnets de voyage tournés vers l’anthropologie et l’ethnographie. Les collègues de l’IUT Bordeaux – Montaigne, Jean-Luc Richelle et Emilie Fort – Orthet, ont exposé leur expérience pédagogique et les projets réalisés avec leurs étudiants dans le cadre du cursus en animation socio culturelle et développement local.

De plus, grâce aux échanges avec l’artiste peintre, sculpteur et carnettiste Emmanuel Michel, nous avons découvert en quoi les arts graphiques sont au service de l’observation in situ, de la collecte du patrimoine immatériel et des échanges culturels. A partir de ses deux carnets de voyage intitulés : Pérou : peintures, dessins, sculptures et Cuba New York : un voyage en peinture (Elytis Editions), je propose des pistes d’exploitation de ces carnets de voyage pour la classe et de tester des fiches pratiques pour lancer un projet transmédia en EAC ou en EPI sur l’Amérique Latine ou sur le Pérou. Chaque enseignant stagiaire a reçu un dossier pédagogique qui rassemble les fiches – pistes d’activités numérique à réaliser par les élèves en classe et des ressources éducatives sur le Pérou en lien avec les programmes d’enseignement des disciplines telles que l’espagnol, l’histoire – géographie et les lettres. Isabelle Tauzin, universitaire spécialiste du Pérou, a commenté les photographies historiques exposées à l’espace Saint Rémi afin de déjouer quelques stéréotypes sur la culture péruvienne.

La dernière partie de la formation valorise les voyages scolaires et linguistiques à partir de l’expérimentation en cours au lycée F. Magendie de Bordeaux. Un projet interarts et intermédia « Carnets de voyage : impressions partagées et mises en scène du voyage » permet aux lycéens volontaires des douze voyages réalisés dans l’établissement de mutualiser leur expérience et de confronter leur point de vue sur l’altérité. Il s’agit de penser le carnet de voyage comme une performance interarts et de favoriser la créativité et la distance critique sur ses représentations ou référents culturels. Catherine Despouys, Emmanuelle Troy et Pascale Argod ont évqué leur contribution à ce projet innovant.

La journée s’est conclue sur la découverte de la diversité des carnets exposés lors de la manifestation culturelle et artistique « Carnet de voyage, une écriture du monde » : Tous les collègues stagiaires ont été invités au vernissage de cette quatrième édition 2018.

JOURNEE PROFESSIONNELLE 2018 Carnet de voyage, une écriture du monde Le carnet ethnographique, P. ARGOD, 2018 FINAL

Ressources complémentaires :

Emmanuel Michel, artiste carnettiste, peintre et sculpteur: http://www.emmanuelmichel.com/

Elytis Editions (Xavier Mouginet) : http://www.elytis-edition.com/catbeauxlivrespage.htm

Le 9e Congrès international des Péruvianistes du 21 au 23 novembre 2018 est organisé à Bordeaux par Isabelle Tauzin, Professeur d’université à l’université Bordeaux – Montaigne (équipe de recherche AMERIBER) : http://peruanista.org/ et https://ameriber.u-bordeaux-montaigne.fr/

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.