Le carnet de voyage transmedia sur le paysage ou sur le patrimoine

Le carnet de voyage voyage transmédia est un outil de formation mis en oeuvre dans le second degré, notamment en géographie et en histoire, et expérimenté dans le cadre de la formation des enseignants à l’ESPE d’Aquitaine en 2017-2018. Nous avons abordé l’étude du paysage et la biographie d’un personnage historique dans ces deux projets de découverte du patrimoine.

Recherche action sur l’exploitation pédagogique du transmédia « Les Voies d’Aliénor » en classe de cinquième : voir l’article en ligne ci-dessous

http://pi.espe-aquitaine.fr/transmedia-les-voies-dalienor-experimentation-pedagogique-en-classe-de-5eme/

PPN, Projet pédagogique numérique « Carnet de paysage transmédia » mené à l’ESPE d’Aquitaine (P. Argod, J. Picard, E. Sarraute)

L’enseignant stagiaire choisit un paysage, un lieu ou une région qu’il souhaite étudier en classe et garder comme trame du cours de géographie durant plusieurs séances. A partir de ce lieu, il étudie avec ses élèves tous les sujets étudiés en géographie (humaine et physique). Dans tous les domaines de la géographie (humaine, sociale, économique…) ou dans toutes les activités de l’homme sur l’espace naturel (les infrastructures, les déplacements et les échanges….biodiversité…) les enjeux environnementaux, la protection du littoral, le développement touristique ou encore l’aménagement urbain soulèvent controverses et débats qui nécessitent des évaluations environnementales (développement durable).

Pour concevoir un transmédia sur le paysage, il est nécessaire de mettre en oeuvre une narration fictive ou imaginaire (sans déplacement sur le terrain) transmédia en vue de réaliser un carnet de voyage sur le patrimoine naturel ou sur le paysage. Celui-ci doit faire le lien entre toutes les productions numériques réalisées en classe et ainsi tisser le sens en construisant une narration transmédia. La pédagogie de projet est donc mise en oeuvre en classe de géographie. Dans le transmédia, c’est la narration imaginée ou investie qui permet de relier les documents créés en classe mais aussi complétés par d’autres ressources trouvées sur l’Internet comme des documents techniques, professionnels ou législatifs (cadastre, chartes, inventaires, reportages…).

Dans cette production pédagogique, plusieurs problématiques sont sous-jacentes : Comment raconter le paysage ? Comment expliciter son évolution ? Comment évoquer les enjeux actuels qu’il peut soulever en géographie ? Par exemple, défendre un espace à protéger, promouvoir l’économie régionale, engager une action citoyenne ou encore évaluer l’impact environnemental….En proposant une pédagogie active (critères d’évaluation finale du PPN), l’enseignant permet à l’élève de devenir un géographe « conteur numérique » de son environnement. Faire « vivre » l’enseignement de la géographie et l’ancrer dans l’actualité (en lien avec l’EMI et l’EMC). Au semestre 3, la réalisation cartographique a été réalisée sur Inkscape  et a accompagné la séquence du scénario pédagogique en géographie  sur la lecture de paysage. Au semestre 4, l’objectif a été de réaliser un « transmédia paysage » ou carnet de patrimoine pour la classe.

Exemples de scénario transmédia :

  • l’enjeu environnemental du paysage abordé par un géographe de la communauté urbaine qui doit élaborer un dossier d’aménagement pour un élu et enquêter auprès des habitants…
  • l’histoire de l’évolution du paysage racontée au fil de générations de locaux ou d’un personnage célèbre de la région…
  • la préparation d’une émission télévisuelle qui souhaite lancer un débat argumenté sur un risque naturel et animé par un journaliste qui met en exergue les points d’actualité et de tension…
  • A partir de la loi du paysage, de la Convention européenne du paysage, ou du Plan de Paysage 2017 de la région Nouvelle Aquitaine, une action citoyenne est menée auprès de la DREAL Nouvelle aquitaine et l’Observatoire régional des transports. Elle nécessite une enquête approfondie sur le paysage désigné…

Critères d’évaluation des 20 PPN proposés par les 51 enseignants stagiaires :

– Choix du paysage et pertinence de la problématique pour l’enseignement de la géographie selon le niveau de la classe et le programme.

– Sélection détaillée et argumentée des ressources nécessaires au projet (ressources documentaires, publications,…).

– Justification d’un point de vue didactique/pédagogique des moyens matériels et outils numériques engagés.

– Originalité de la démarche pédagogique et choix du ou des outils numériques

– Fiche de présentation du projet ou de la séquence précise, détaillée et organisée

– Analyse de pratique détaillée accompagnée d’exemples de productions d’élèves

– Réflexion sur la narration transmedia, les usages du numérique et l’intérêt pédagogique pour le niveau d’enseignement choisi

– Analyse critique du PPN mis en oeuvre en classe et pistes d’améliorations possibles.

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.