Colloque de Cerisy-la-Salle « Saisir le rapport affectif aux lieux »

Argumentaire du colloque international « Saisir le rapport affectif aux lieux » du Centre Culturel International de Cerisy du vendredi 15 juin au vendredi 22 juin 2018 :

Se dirige-t-on vers une fabrique affective des lieux? Qu’il s’agisse d’architectes, de designers, d’économistes, de géographes, de paysagistes, de sociologues, d’urbanistes, d’artistes ou d’habitants, nombreux sont ceux qui, au niveau conceptuel ou pratique, manifestent un intérêt vis-à-vis du rapport affectif aux lieux. Toutefois, si les discours en ce sens se multiplient, les difficultés rencontrées sont importantes lorsqu’il s’agit de capter, comprendre, mobiliser ou encore susciter les émotions et les sentiments tant — entre aimer et ne pas aimer, témoigner de l’indifférence ou de la détestation — l’éventail est large et les mécanismes complexes. En outre, les termes employés qualifient autant la personne qui formule un sentiment, que les lieux concernés et la relation elle-même.

Questionnant la possibilité d’une fabrique affective des lieux, ce colloque a deux objectifs. Le premier consiste à saisir le rapport affectif aux lieux: d’une part, en tentant une clarification des dimensions du champ de l’affectif; d’autre part, en confrontant les méthodes scientifiques et les démarches engagées par les acteurs de terrain pour y parvenir. Le second objectif entend aborder les raisons et manières de se saisir de ce rapport affectif pour la transformation des espaces habités. Quelle place lui accorder? Dans quel but? Est-il possible, souhaitable, d’atteindre une certaine amabilité des lieux? Quels en sont les risques? Comment passer du savoir au faire et au savoir-faire?

Au cœur de ce faisceau d’interrogations, les échanges revêtiront des modalités diverses, de la communication suivie d’un débat à l’atelier in situ, de la table ronde à l’arpentage de terrain, mobilisant des compétences très diverses, académiques, opérationnelles, habitantes.

Découvrir le programme en ligne : http://www.ccic-cerisy.asso.fr/lieux18.html


Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (ESPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2018 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.