Carnets de voyage et d’apprentissage : pour une pédagogie de projet

Dans le cadre du professorat des écoles PE T1, impulsé par l’IEN et l’ESPE d’Aqutaine, les enseignants néotitulaires ont bénéficié d’un stage de formation continue de trois demi-journées (le mercredi après-midi) axées sur les outils et les méthodes pour la pratique, en donnant une priorité à l’apprentissage continué de la lecture-écriture et en s’appuyant sur deux ou trois disciplines pour établir des critères favorisant la différenciation des apprentissages (en vue d’une évaluation efficiente). Faire produire des écrits de travail est indispensable à l’acte pédagogique en classe : fondement de l’acquisition de la maîtrise de la langue et de l’expression personnelle (référence : Chabanne J-C.  Bucheton D. « les écrits intermédiaires » : https://www.erudit.org/fr/revues/qf/2008-n149-qf1100688/1737ac.pdf ).

Les objectifs spécifiques ont été les suivants : 

Favoriser l’implication des élèves, l’évaluation et la différenciation en lecture – écriture

– Etudier des exemples concrets de pluridisciplinarité (vidéos blog PI, productions, séquences) répartis en Langue, Lettres et SVT – EDD, Arts visuels, géographie et histoire

– Cibler sur les écrits intermédiaires à produire pour aboutir à la production finale « carnet de voyage de la classe »

– Utiliser le carnet de voyage, outil pédagogique pluridisciplinaire pour une pédagogie active et créative

– Lister les outils numériques et en arts visuels.

– Réaliser une carte heuristique : discipline / programme / compétences / activités / évaluation

– Choisir un type écrit intermédiaire à produire / élève ou groupe d’élève afin d’aboutir à la production finale du carnet de voyage de la classe.

– Penser l’évaluation selon les critères ou compétences ciblés.

– Faire participer les élèves à la mise en projet sous la forme d’une carte mentale réalisée en classe.

– Envisager trois types d’écrits selon le type de carnet envisagé dans sa classe : carnet de voyage imaginaire, carnet de voyage réel ou de reportage, carnet de voyage d’échange ou virtuel.

L’évaluation positive proposée lors à la fin du stage : il s’agit de construire des ressources à partager entre les groupes en fin de formation.

Vous choisirez l’un des trois types d’écrits évoqués en vue du projet de carnet de voyage (imaginaire, réel ou d’échange) que vous avez proposé à vos élèves. Vous avez donc le choix entre trois types d’écrits intermédiaires :

– L’itinéraire imaginaire à partir d’images d’album en vue du carnet de voyage imaginaire

– Le compte-rendu de visite en vue du carnet de voyage réel

– L’interview en vue du carnet de voyage d’échange

Vous présenterez à vos collègues votre projet de carnet de voyage mais surtout les étapes de lecture – écriture, puis celles liée à la rédaction réalisée par vos élèves, notamment à partir de l’outil de la carte mentale. L’usage de cet outil pédagogique permet de structurer les étapes de l’apprentissage.

Vous présenterez une capture vidéo de l’activité de vos élèves et surtout de leurs productions intermédiaires. Vous scannerez les différents travaux de vos élèves qui ont permis aboutir à la tache finale de rédaction. Vous commenterez leur progression dans leurs apprentissages. Vous analyserez les différents écrits qui ont été nécessaires à la production finale.

Nous échangerons nos réflexions afin de déterminer des critères favorisant la différenciation des apprentissages.


Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (ESPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2018 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.