La médiation du patrimoine : communications colloques – projets de recherche

  • Participation à sept projets de recherche (MICA de Bordeaux – Montaigne et ESPE d’Aquitaine) :

1- Projet MEDIANUM (2016-2018 sous la responsabilité de Mélanie Bourdaa) – Médiation du patrimoine via le transmédia storyelling (sous la direction de Mélanie Bourdaa) : production d’un transmédia « Carnet de voyage sur les pas d’Aliénor d’Aquitaine » pour valoriser le patrimoine de la nouvelle région Aquitaine : https://medianum.hypotheses.org/

2- Projet P@TRINUM (2016-2018 sous la responsabilité de Karen Soumagnac) – développé conjointement par la Délégation Académique aux Arts et à la Culture (DAAC) du Rectorat de l’académie de Bordeaux ; la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC); et l’École Supérieure du Professorat et de l’Éducation (ESPE) de Bordeaux) : le projet a vocation à s’articuler autour de la médiation numérique patrimoniale exploitable dans le champ de l’éducation artistique et culturelle (EAC). De nombreuses ressources sont mises à disposition des enseignants grâce à l’action du contrat de plan « Aquitaine Cultures Connectées », portée conjointement par la DRAC Nouvelle Aquitaine et le Conseil Régional – Nouvelle Aquitaine. http://patrinum.espe-aquitaine.fr/

3- Projet européen ENSERRER sur « Enseigner la guerre, éduquer à la paix » (2014-2017) dans le cadre d’ERASMUS PLUS pour la coopération entre les  établissements d’enseignements (primaire, secondaire, supérieur) de cinq pays (Italie – France – Slovénie – Allemagne -Autriche). Le centenaire de la Grande Guerre (1ère Guerre mondiale) permet de travailler sur l’articulation entre histoire savante et histoire enseignée. Il s’agit de produire dans la langue de chacun des pays partenaires un manuel didactique exploitable dans chacun des niveaux d’enseignement concernés, tant par les élèves et les étudiants que par les enseignants. Il prendra la forme d’un livre du professeur accompagné de fiches spécifiques d’exploitation pédagogique en fonction des différents niveaux d’enseignement. Un site Internet servira de support de travail et de communication tout au long du projet et à son issue. Un petit guide mémoriel et historique sera réalisé pour un public plus large. https://erasmusplus14-18.jimdo.com/ Un colloque s’est déroulé à l’ESPE d’Aquitaine le 8 novembre 2017 : http://blog.espe-aquitaine.fr/index.php/lhistoire-de-la-grande-guerre-enseignee/

4- Projet PATRIVALPatrimoines éducatifs : valorisation et innovation pédagogiques (2016-2018 sous la responsabilité de Margurite Figeac) à l’ESPE d’Aquitaine : eefonte du site web Patrimoine Aquitain de l’éducation, Patria. Programme de recherche Patrival issu d’un partenariat entre l’ESPE d’Aquitaine (Université de Bordeaux), le Centre des Mondes Moderne et Contemporain (Université de Bordeaux-Montaigne) et la Maison des Sciences de l’homme d’Aquitaine (MSHA). Carnet de recherche et site web : https://pupitre.hypotheses.org/2815 et https://www.somyweb.net/site-internet/patrival/

5- Participation sur deux ans au projet PATRIA, Patrimoine de l’éducation en Aquitaine à l’ESPE d’Aquitaine (2012-2014 sous la responsabilité de Marguerite Figeac): en charge de l’inventaire de 2500 ouvrages de 1830 à 1945 de l’école normale de Caudéran et de la base de données du site web PATRIA.

6- Projet national « Méthodes visuelles » du réseau InterMSH dirigé par Alain BOULDOIRES et Fabien REIX  : parution des numéros n°1 et n°2 de la Revue Française des Méthodes Visuelles lancé par la MSHA d’Aquitaine an juin 2017. Carnet de recherche et site de la Revue : https://rfmv.fr/ et https://cdmv.hypotheses.org/

7- Programme interdisciplinaire (Géographie – Histoire – Lettres) LIDO de la Maison des sciences de l’homme de Clermont-Ferrand – CERAMAC de l’université de Clermont-Ferrand intitulé « Des lieux, des œuvres : représentations cartographiques, littéraires et iconographiques des lieux et territoires, méthodologie pour la construction de corpus » avec création d’un carnet de recherche et d’un colloque international « Dessiner les lieux, cartographier le monde » : http://lido.hypotheses.org/425

  • Dix communications en colloque sur la médiation du patrimoine :

1- Carnets de patrimoine – mémoire et carnets de guerre (parties 1 et 2) ». Pascale Argod, Colloque international européen ENSERRER « Enseigner la guerre, éduquer à la paix : « Comment et pourquoi enseigne t-on la Première Guerre mondiale aux jeunes européens ? » à l’ESPE d’Aquitaine, le 8 novembre 2016. http://pi.espe-aquitaine.fr/lhistoire-de-la-grande-guerre-enseignee-comment-enseigne-t-on-la-premiere-guerre-mondiale-en-europe/

+ l’atelier du jeudi 10 novembre : « Carnet de terrain et carnet de voyage, des outils d’apprentissage actif et des médiums  d’expression personnelle et de valeurs communes à l’Europe ».

2- «Du carnet (de terrain, de voyage, de reportage, de patrimoine), objet patrimonial et de recherches historiques en sciences humaines et sociales : vers une e-muséographie» au colloque interdisciplinaire et international PHuN « Patrimoine et Humanités numériques » à MSH-Alpes de Grenoble du 10 juin au 12 juin 2014.

3- « Le carnet, outil de formation en sciences humaines et sociales et en arts », à la Journée d’études Apprendre des carnets aujourd’hui, ESPE de Caen, MSH de Caen, le 4 décembre 2013.

4- « Du carnet de patrimoine urbain au carnet de voyage intermédia : identité du quartier, territorialité et « géocitoyenneté » à travers les arts graphiques et numériques», colloque L’animation socioculturelle, quelle place dans le projet urbain ?, Université Bordeaux III – IUT Carrières sociales – UMR CNRS ADES, les 28 et 29 janvier 2013

5- «De l’aquarelle à la naissance du carnet de voyage, une esthétique des contraires : l’inventaire du monde et de la topographie / l’art du « pittoresque » et de l’exotisme orientaliste (du XVIIIe au XIXe siècle)  » au colloque « Vertu des contraires : art, artiste, société », Laboratoire d’études en sciences des arts – LESA d’Aix-en-Provence, novembre 2012.

6- « Du voyage au carnet de voyage et de patrimoine : apprentissages d’une géographie vécue, arts visuels et médiation du patrimoine et du tourisme », colloque Doc’Géo « Voyage : connaissances, perceptions et (im)mobilités » en partenariat avec l’UMR ADES du CNRS, l’UFR de géographie de l’Université de Bordeaux et l’École Doctorale Montaigne-Humanités, le vendredi 23 novembre 2012 à Bordeaux.

7- « Le carnet de voyage intermédia, esthétique géographique et art visuel pour la valorisation des lieux touristiques et patrimoniaux : de la cartographie sensitive et de l’image composée à l’itinéraire culturel », Journée d’étude de la MSH de Clermont-Ferrand « Comment cartographier les récits documentaires et fictionnels ? », le 16 novembre 2012

8- « Carnets de voyage, objets de recherches historiques en sciences de l’homme et en arts : patrimoine, ethnographie, altérité, géographie culturelle, illustration de l’ailleurs » au séminaire de géographie « Altérité» de l’ENS, Ecole normale supérieure, le 28 mars 2012.

9- « Le carnet de voyage et ses tendances actuelles comme œuvre d’arts graphiques : du patrimoine, du témoignage et du reportage dessiné», Symposium « Dessiner, tracer : le dessin dans tous ses états»  manifestation artistique dans 30 musées et 30 expositions dans la région Nord- Pas de Calais, organisé par Musénor, réseau des conservateurs de musées et des musées des universités libres de Bruxelles et de l’université de Lille 3 (IRHiS et CEAC) du 8 au 10 décembre 2011 à Lille.

10- « La représentation de l’ailleurs dans l’image métissée du carnet de voyage : exotisme, vision touristique ou ethnographique », colloque international « Images de l’étranger », à l’Institut National de l’Audiovisuel et à l’Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle, les 21 et 22 octobre 2010.

  •  Neuf communications en colloque sur l’hybridité et l’intermédialité du genre « carnet de voyage » :

1- « Du reportage graphique et du carnet de reportage : images géopolitiques, regards journalistiques et témoignages du réel » au Colloque international & interdisciplinaire «  Dessiner les lieux, cartographier le monde  » à la Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand,  les 14-15 novembre 2013.

2- « Le carnet de voyage, une oeuvre artistique : exotisme, créativité et transculturel», Journée séminaire « Création, créolisation, créativité », de l’université Bordeaux 3 le 11 avril 2013.

3« L’intermédialité du genre « carnet de voyage » : un « work in progress », 3ème colloque international d’Études d’Intermédialité de l’ISMAI à l’Instituto Superior da Maia (ISMAI, Porto), sous la responsabilité du Centro de Estudos de Língua, Comunicação e Cultura de l’ISMAI (CELCC) les 6 et 7 juin 2013.

4- « Le carnet de voyage sans frontières : hybridité, intermédialité et interculturalité » au séminaire de géographie « Géographie, arts et littérature » de l’ENS, Ecole normale supérieure, le 25 janvier 2012.

5- « Le carnet de voyage numérique : des arts graphiques vers le vblog, un tournant esthétique du genre intermédial et une mutation de la profession de carnettiste », colloque international « Travail et création artistique en régime numérique : images et sons », organisé par l’université d’Avignon et des Pays du Vaucluse, le Centre Norbert Elias, Laboratoire Georges Friedmann (Paris1 CNRS), Le LHIVIC (EHESS) et le GRANEM (U. d’Angers), les 24 et 27 mai 2011.

6- « La naissance éditoriale du genre « Carnet de voyage » dans les années 80, un album hybride original », In colloque international « De traits et d’esprit. Formes, histoires et fonctions de l’illustration » de l’Ecole supérieure des arts décoratifs de Strasbourg des 13-14 janvier 2011.

7- « Le carnet de voyage, un genre hybride entre arts et sciences humaines et intermédial », colloque international et transdisciplinaire Reims-Salzbourg « Hybridité-Hybridität-hybridations-Hybridisierungen-hybridity » à l’Université de Reims Champagne-Ardenne du 17 au 19 mars 2011.

9- « De l’image au mot : le carnet de voyage » , colloque international Le parti pris de l’album ou de la suite dans les images organisé par le Centre de Recherches sur les Littératures et la Sociopoétique (CELIS) de l’Université d’Auvergne, à Clermont-Ferrand du 11 au 13 février 2009.


Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (ESPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2018 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *