Le carnet de voyage pour l’enseignement des langues

L’Université Bordeaux Montaigne organise la quatrième édition de DidacTICE, une journée d’échange autour des pratiques innovantes développées à l’université, plus particulièrement pour l’apprentissage des langues.

http://www.u-bordeaux-montaigne.fr/fr/actualites/formation/innovation-et-pedagogie-didactice-4.html

Dans ce cadre, mon intervention a porté sur Le carnet de voyage pour l’enseignement des langues : pour une pédagogie “créactive” dans le cadre notamment du PPN, Projet pédagogique numérique mis en oeuvre à l’ESPE d’Aquitaine, sur le site de Bordeaux en vue de la formation au Professorat : enseignants stagiaires Professeurs des écoles et les PLC d’Allemand (Université de Bordeaux – Montaigne).

  1. Le dispositif PPN, Projet Pédagogique Numérique (22 projets en classe mis en place par les enseignants stagiaires)
  2. Le genre “carnet de voyage”
  3. L’outil pédagogique pour l’enseignement des langues : « Apprendre, partager et transmettre » (concours « Erasmus et moi » et les projets ERASMUS +)
  4. La production ouvrage et numérique en classe;
  5. La conclusion sur des projets de rentrée centrés sur “Le carnet de patrimoine”.

Chaque PPN est développé en deux temps, soit 10 HDT au semestre 3 puis 10 HTD au semestre 4 : la mise en projet puis la mise en oeuvre et l’analyse de pratique professionnelle. Ci-dessous le déroulé du PPN “Carnet de voyage en Europe” mis en oeuvre pour la formation au professorat des écoles (cours mis en ligne sur la plateforme e-learning MOODLE).

1- LA MISE EN PROJET (semestre 3 : 10 HTD) : tous les aspects cités ci-dessous sont à déterminer afin de lancer le projet personnel PPN.

Le projet envisagé :

  • Les objectifs disciplinaires et les compétences transversales visées
  • Les dispositifs (EPI, enseignement pratiques interdisciplinaires, PEAC, EMI….), moyens, ressources
  • Les partenaires extérieurs, l’équipe pédagogique, collaboration avec l’enseignante – documentaliste.

La production attendue « carnet de voyage – reportage » :

  • Les caractéristiques du genre « carnet de voyage – reportage »
  • La typologie des carnets, formes hybrides et intermédia
  • La production est-elle plus artistique ou plus documentaire ? Collective ou individuelle ?
  • Carnet de voyage réel ou fictif ? Double carnets ?
  • La narration en textes et en images (liens entre eux, multimédia, son, techniques…)

Le déroulement de la séquence :

  • Les étapes et les apprentissages visés
  • La mise en activité des élèves : travail individuel ou en groupe / interactions
  • Les ressources sollicitées et les outils numériques utilisés.

2- LA MISE EN PRATIQUE ET SON ANALYSE PROFESSIONNELLE

(semestre 4 : 10 HTD) :  les items ci-dessous sont les critères d’évaluation finale du PPN, déterminés d’après mon expérience pédagogique et donc modulables !

Les séances en classe (réalisées à partir de janvier ) :

  • Le type de voyage, réel ou fictif ? Le type de dispositif, par exemple « classe inversée » ?
  • Les objectifs disciplinaires, les compétences transversales, les représentations, les pré-requis…
  • La « situation – problème » envisagée et la prise en compte de la diversité des styles d’apprentissage en adaptant la démarche pédagogique.
  • Les déterminants pédagogiques : démarches, outils, activités, interactions, évaluations, productions.

La narration ou le « chemin de fer » de la production numérique

  • Le déroulement chronologique, la thématique ou le point de vue…
  • La narration : suivre un héros ? Sur les pas de…d’un savant, d’un artiste, d’un écrivain…
  • Le lien textes – images, autres médias et l’intermédialité du carnet
  • Le choix des outils numériques à justifier en fonction du projet.

L’analyse de pratique : Marguerite Altet (PUF, 1994), Philippe Perrenoud (L’Harmattan, 1994), Actes du séminaire GFAPP (Lyon, juin 2004).

  • Faire sens : liens entre disciplines, analyse de besoin, “conflit socio cognitif”, mobilisation des savoirs et des pré-requis, curiosité, imaginaire…
  • Rendre actif : obstacle didactique, progression pédagogique, auto-évaluation…
  • Conduire la classe : interaction, feedback, pédagogie de l’erreur positive…
  • Travailler en équipe enseignante : rebond projet, au CDI, outils TICE..
  • Valoriser le travail des élèves : blog, prix, manifestation, expo, CLEMI…

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.