Le carnet de voyage pour la sensibilisation à l’environnement et au patrimoine naturel

Article publié en anglais dans la revue norvégienne de l’université d’Oslo intitulée Tvergastein, Interdisciplinary Journal of the environment, Issue 8, 2016, Dossier « Something to declare unpacking travel ». Le titre de l’article est le suivant « Le carnet de voyage, une approche sensible de l’environnement par l’art » (P. Argod) traduit en anglais : « Travel diaries : an approach to the environnement through art, emotions and sens ». Il est illustré par Paroles et pinceaux grâce aux artistes carnettistes Sophie Bataille et Stéphanie Lafitte.

Résumé : Le carnet de voyage emprunte autant à la géographie qu’aux sciences naturelles ou aux arts visuels. Depuis quatre siècles, les arts graphiques sont au service de la découverte du monde sous les traits des découvreurs naturalistes, puis des aquarellistes anglais et des ethnologues. Le genre médiatique et artistique propose une approche sensible de la nature et obéit à des caractéristiques en vue de sa réalisation. Cette oeuvre composite et hybride est devenue un médium de communication pour sensibiliser à une autre forme de tourisme, à l’environnement et à la préservation de la nature qu’utilisent les parcs naturels et les muséums. La pratique artistique, l’art et le voyage qui jouent sur les émotions et l’expérience diffusent les valeurs du patrimoine. Depuis 2010, il est devenu un médium de formation à l’université pour une éducation par le voyage.

https://tvergasteinjournal.wordpress.com/

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.