Le carnet de voyage sur scène : la mise en spectacle d’un carnet de voyage

Le carnet de voyage sur scène : la mise en spectacle d’un carnet de voyage

Carnet(s) de Chine : je rêvais d’aller à Kashgar, réalisé en 2010 et primé par le Prix vblog du carnet de voyage numérique, n’est, selon les auteurs, Emmanuelle Troy, Virginie Perret, Erik Baron, Tony Petrau et Pablo Jaraute, « Ni ciné-concert, ni « connaissance du monde », Carnet(s) de Chine est une proposition artistique pluridisciplinaire, un carnet de voyage vivant, contemporain et accessible, mêlant cinéma, lectures d’écrivains-voyageurs, musiques et danse. Ce dialogue ouvert entre film, textes, danse et musiques invite à re-parcourir ensemble le chemin». Ce spectacle, réalisé à partir d’un voyage vécu, part à la découverte des danses et des musiques du Turkestan chinois, que le groupe représente sur scène et qu’il accompagne de textes et d’images. Devenu interarts, le carnet de voyage amène à penser le genre comme installation et performance artistique et ouvre sur tout l’espace de création et de l’œuvre d’art, dans son hybridation, à la fois genre éditorial, littéraire, artistique et numérique. D’autres carnets de voyage sont des créations originales de mise en scène ou de propositions théâtrales. La pièce en six actes, Traversées de Jessica Ashford et Jehanne Gascoin, prend la forme d’un spectacle vivant multidisciplinaire, réalisé par la Compagnie Kartik’Ârt qui mêle tous les arts de la scène en vue d’adapter le carnet de voyage Zoé Zoé Femmes du Monde de Titouan Lamazou : soit quarante-six femmes qui racontent leur vie. Sur les traces de Blaise Cendrars, Philippe Rousseau propose sur scène un carnet de voyage sous forme de monologue poétique dans la Russie hivernale traversée par le Transsibérien, de Moscou au lac Baïkal. Il a mis en scène son voyage initiatique Mes pas captent le vent, publié sous le titre Passeport pour une Russie : mes pas captent le vent (Elytis, 2010). A partir de son carnet, Iran (Elytis, 2012), Philippe Bichon propose une création musicale de l’oud, luth arabe, accompagnée d’images, spectacle diffusé lors du 13e Rendez-vous du carnet de voyage.

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2024 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.