Le carnet de voyage, outil de formation pour le FLE, Français langue étrangère

Une conférence – débat intitulée “Le carnet de voyage, outil de formation pour le FLE (Français Langue Etrangère)” a été organisée dans le cadre de la 5e édition des rencontres Carnet de voyage, une écriture du monde, le samedi 30 novembre 2019 à 14H30.  Nous avons essayé de définir les apports du voyage et du carnet dans l’enseignement du FLE mais aussi plus largement dans le cadre d’une mobilité internationale. Avec plusieurs collègues, nous avons dressé un panorama des possibles éducatifs et des atouts pédagogiques du carnet de voyage.

Le CECR définit les compétences en langues en six niveaux, de A1 à C2, qui peuvent être regroupés en trois niveaux généraux (utilisateur élémentaire, utilisateur indépendant et utilisateur expérimenté) ou subdivisés selon les besoins du contexte local. En 2018, un nouveau volume a été publié et actualisé avec un ajout sur la médiation et la compétence plurilingue/pluriculturelle. Nous avons rappelé les objectifs linguistiques (s’exprimer en langue française), les objectifs pragmatiques (organiser son discours), les objectifs socioculturels (connaissances culturelles, usages et comportements) puis la méthodologie de l’enseignement du FLE à l’Alliance Française (qui propose différents stages). Nous avons apprécié le schéma de Kohls sur le thème des “niveaux d’influence de la culture” (l’iceberg) et évoqué plusieurs points d’ancrage pour l’enseignement du FLE en lien avec le carnet de voyage, puis des exemples de productions “carnets de voyage” en classe multiculturelle ou auprès des élèves allophones ainsi que les carnets numériques réalisés par les étudiants internationaux à l’INSPE Bordeaux. Cette table ronde fut un moment proprice aux échanges créatifs entre les enseignants représentants plusieurs structures de formation. Y ont été conviés quelques collègues afin d’animer les échanges :

Maurice Niwese, Maitre de conférences des universités en sciences du langage, Responsable RI de l’INSPE Bordeaux,

Laetitia Darricau, Professeur agrégée de Lettres modernes, Formatrice PRAG à l’INSPE de Bordeaux,

Pascale Ladroitte, Professeur certifée de Documentation, Formatrice au CASNAV,

Emilie Fort-Ortet, Professeur agrégée de Lettres modernes à l’IUT Bordeaux – Montaigne,

Cécile Brossaud, Professeur de langue, DIRENS, Paris, MINES ParisTech,

Béatrice Boyer, Enseignante de Français Langue Etrangère, DEFLE, Bordeaux-Montaigne

Pascale Argod, Professeur certifée, PRCE en SIC à l’INSPE et chercheuse au MICA.

 

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l'université de Bordeaux (INSPE d'Aquitaine) et chercheuse au sein de l'équipe du MICA (2246 - Médiation, information, communication, art ) de l'université de Bordeaux Montaigne, requalifiée en SIC (2010 - 2018 par le Conseil national des universités), Docteur en sciences de l'information et de la communication.

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.