Carnets de patrimoine – mémoire et carnets de guerre pour enseigner l’histoire

Communication au colloque international  Comment et pourquoi enseigne t-on aujourd’hui la Grande Guerre aujourd’hui  ? le 19 novembre 2016 à l’ESPE d’Aquitaine, dans le cadre du projet européen ERASMUS + Enseigner la guerre pour éduquer à la paix (ENSERRER) avec cinq partenaires (Allemagne, Autriche, Italie, Slovénie, France) en vue de réaliser un manuel scolaire européen.

Le carnet de guerre est un carnet personnel qui témoigne du vécu intime.  Devenu un carnet de mémoire, il transmet un message oeuvrant à la paix et dénonçant la violence du quotidien. Tous ces carnets de Grande Guerre, tenus par des soldats dessinateurs amateurs ou des artistes professionnels appelés au Front, sont des médiums d’information pour la famille et l’arrière, mais aussi un outil de communication pour les jeunes et les générations futures afin de promouvoir la paix, le bien le plus précieux de l’humanité. Au péril de leur vie, des artistes ont voulu nous laisser leurs témoignages visuels afin que nous puissions comprendre l’ampleur de l’horreur et du chaos, sans vouloir effrayer leur famille, destinataire de leurs lettres : c’est l’ambiguïté de ces oeuvres. Leurs aquarelles, dessins et mots sont choisis à bon escient dans la crainte de montrer ou au contraire avec la volonté de voiler les faits. Tous se savaient condamnés et prêts à mourir pour la France. Ceux qui ont eu la chance d’être restés à l’arrière deviennent soit dessinateurs de presse ou caricaturistes de guerre pour la propagande de guerre, soit des « camoufleurs » au service de la stratégie militaire.

http://blog.espe-aquitaine.fr/wp-content/uploads/2016/10/Programme-Colloque-ENSERRER1.pdf

Pascale Argod

Enseignante PRCE à l’université de Bordeaux (ESPE d’Aquitaine) et chercheuse au sein de l’équipe du MICA (2246 – Médiation, information, communication, art ) de l’université de Bordeaux Montaigne,
requalifiée en SIC (2010 – 2018 par le Conseil national des universités),
Docteur en sciences de l’information et de la communication.

More Posts