Le carnet de voyage, outil formatif à la créativité et à l’esprit critique

Colloque international Education à la mobilité, les 23-24 novembre 2017 à l’ESPE de Caen, Université de Caen Normandie, organisé par Magali Jeannin, Anne-Laure Le Guern, Elisabeth Schneider

Communication intitulée « Formation à la créativité et à l’esprit critique à travers la confrontation à l’altérité : le carnet de voyage, outil d’évaluation de la mobilité » (P. Argod)

La valeur de la mobilité décline plusieurs savoir-être comme l’adaptation, la socialisation et l’émancipation qui participent des acquis expérientiels. Or, l’évaluation des compétences interculturelles qui se forgent à travers la confrontation à l’altérité serait caractérisée. La créativité et l’esprit critique sont les axes formatifs de la mobilité qui participent de la construction de soi. Nous souhaiterions les définir en fonction de deux pratiques du carnet de voyage, la pratique artistique et la pratique médiatique, mais aussi en fonction des trois étapes du voyage[1], avant de partir « le voyage rêvé », pendant le déplacement « le voyage vécu » et après le séjour, « le voyage recréé ». Quel temps serait le plus favorable au processus de créativité, à la formation à l’esprit critique et à la construction de soi ? Les deux pratiques de carnet de voyage déterminent deux profils de carnettistes : les artistes carnettistes et les réalisateurs carnettistes. En quoi diffèrent-ils dans leur acquis expérientiels ? Pour chacun des deux profils, en quoi le voyage favorise-t-il la créativité, l’esprit critique et la construction de soi ? A partir des entretiens d’une dizaine de carnettistes (professionnels) exposants lors de la manifestation bordelaise Carnet de voyage, une écriture du monde (Lettres du Monde), nous souhaiterions définir les compétences de créativité, d’esprit critique et de construction de soi. Erasmus + a, depuis une génération d’étudiants, porté cette idée d’éducation par le voyage et mobilise les enseignants pour ouvrir l’école sur une éducation aux voyages dont l’outil du carnet de voyage[2] en serait le passeport «sans frontières» ou la mémoire vive de cet apprentissage informel devenu alors apprentissage formel sous l’impulsion de prix, scolaire depuis 2001 et universitaire depuis 2012. A partir d’une enquête menée auprès d’une soixantaine d’enseignants (en poste et stagiaires) nous souhaiterions mettre en exergue l’intérêt de cet outil éducatif. La narration de la spatialité dans le carnet de voyage semble une compétence primordiale du rendu de l’expérience du voyage. En quoi cet apprentissage sensible de la spatialité favorise t-il la créativité et l’esprit critique ? Ouvrirait-il de nouvelles perspectives éducatives comme méthode visuelle en SHS[3] ?

Voir le carnet de recherche Carnet de voyage-reportage sur Hypotheses.org : https://cdevoyage.hypotheses.org/

2 Distingué par le Label européen des langues en 2011 et référencé sur la base LINGUA de la Commission européenne.

3. Voir le Carnet des Méthodes visuelles. Hypothèses.org, 2016: http://cdmv.hypotheses.org/

Références bibliographiques :

ADDOINO J., Colloque AECSE « Sciences anthropo-sociales et sciences de l’éducation », Paris, 1983. Actes p 148.

BACHELARD G. (1978), Poétique de l’espace, PUF.

BONNARDEL N. (2006), Créativité et conception : approches cognitives et ergonomiques. Solal.

BROUGERE G., FABBIANO G. (2014), Apprentissages en situation touristique. Presses universitaires du Septentrion.

CSIKSZENTMIHALYI M. (2009), La créativité : psychologie de la découverte et de l’invention. traduit de l’américain par Claude-Christine Farny. Pocket.

GARDNER H. (2009), Les cinq formes d’intelligence pour affronter l’avenir. traduit de l’anglais par (Etats-Unis) Michèle Garène. O. Jacob.

HESS Rémi (1998), La pratique du journal : l’enquête au quotidien. Anthropos.

LE MOIGNE J.-L. (1995), Les épistémologies constructivistes, Paris : PUF

LUBART T. BESANCON M. (2015), La créativité de l’enfant : évaluation et développement. Margada.

MONJARET A., PROVOST G. (2003), Apprentis ethnologues…Quand les élèves enquêtent. SCEREN.

MONGORCER J. M. , GAUBERT T. (2013), Créativité : un nouveau regard : théorie et pratique. L’Harmattan.

PUOZZO – CAPRON I. (2013). Pédagogie de la créativité : de l’émotion à l’apprentissage. Éducation et socialisation, n°33.

TODOROV T. (1989), Nous et les autres. La réflexion française sur la diversité humaine, Seuil.

TOURNIER M. (2002), Journal extime, La Musardine.

UNGUREANU I. (2012), L’éducation à travers le tourisme scolaire : état des lieux et regards historiques. In Gilles Brougère et Giulia Fabbiano (dir.), Tourisme et apprentissages, Actes du colloque de Villetaneuse (16‑17 mai 2011), Villetaneuse, EXPERICE – Université Paris 13.

Vygotsky L., Théorie des émotions. Études historico-psychologique, Paris, l’Harmattan, 1998 (original publié en 1984).


Pascale Argod

Enseignante PRCE à l’université de Bordeaux (ESPE d’Aquitaine) et chercheuse au sein de l’équipe du MICA (2246 – Médiation, information, communication, art ) de l’université de Bordeaux Montaigne,
requalifiée en SIC (2010 – 2018 par le Conseil national des universités),
Docteur en sciences de l’information et de la communication.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *